15 Mars 2019

Afrique: Innovation - Les perspectives économiques 2019 publiées en sept langues locales

La Banque africaine de développement (BAD) a choisi des langues les plus parlées sur le continent, l'amharique, l'arabe, le haoussa, le kiswahili, le pidgin, le yoruba et le zoulou pour sa publication intitulée le rapport "Faits saillants" des perspectives économiques en Afrique 2019 (PEA).

Les langues locales choisies permettent ainsi de toucher de nouveaux acteurs, locaux et communautaires. Ce qui vise à favoriser l'inclusion. La réussite de l'édition des faits saillants du rapport 2018 en arabe, en haoussa et en kiswahili, a incité la BAD à annoncer la publication des résumés des PEA 2019 en quatre langues supplémentaires, à savoir l'amharique, le pidgin anglais, le yoruba et le zoulou.

L'objectif principal de l'institution est de montrer que les langues africaines locales peuvent "garantir l'accessibilité aux informations qu'il contient [le rapport], en promouvant l'inclusion, la couverture étendue et la pertinence de la publication au sein des communautés de parties prenantes aux niveaux du district et local".

Le rapport 2019 des PEA porte, entre autres, sur l'intégration régionale - l'un des cinq domaines prioritaires de la Banque - et explore les moyens de stimuler la prospérité économique en Afrique. Pour atteindre cet objectif, le document souligne certaines actions à entreprendre: la réduction des barrières tarifaires et non tarifaires, l'augmentation de la mobilité de la main-d'œuvre, l'intégration des marchés financiers et le renforcement de la coopération pour les biens publics régionaux.

Les PEA sont complétées par cinq perspectives économiques régionales, un document autonome, qui examine en détail les problèmes macroéconomiques et structurels de chaque région, ainsi que son caractère particulier de gestion régionale. En Afrique centrale, l'accent est mis sur l'intégration régionale et la fragilité; en Afrique de l'est et du nord, l'économie politique de l'intégration régionale est prise en compte; en Afrique australe, le rapport s'étend sur l'intégration régionale et le développement du secteur privé; tandis que l'Afrique de l'ouest privilégie l'intégration régionale et la transformation structurelle.

"La Banque est convaincue que la rigueur et la profondeur de l'analyse figurant dans le PEA et les rapports régionaux sont d'une grande valeur pour toutes les parties prenantes intéressées par les questions de développement de l'Afrique", note-t-on.

Afrique

CAN U17 - L'Angola rejoint le Nigeria en demi-finale

Après deux journées de la Coupe d'Afrique des Nations Total des moins de 17 ans dans le groupe A, toutes… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.