Cote d'Ivoire: Grand-Lahou - Lahou Kpanda secoué par une crise de chefferie depuis 4 ans

Le préfet de Grand-Lahou (Sud, région des Grands Ponts) exhorte les populations du département à s'impliquer dans la résolution de la crise de la chefferie qui perdure dans le village de Lahou Kpanda.

Le représentant de l'État a regretté, samedi, que ce problème qui demeure depuis quatre ans, ne permet pas à l'actuel chef du village d'exercer pleinement. Par conséquent, aucun projet de développement ne peut se réaliser. "J'exhorte donc les populations à aller au-delà des problèmes de personnes. Il faut que la paix revienne à Lahou Kpanda.

Nous ne savons plus à qui s'adresser dans le village depuis notre arrivée. La question est donc pressante", a indiqué M. Bamba, relevant aussi avoir eu plusieurs rencontres avec les cadres du département qui ont accepté de l'accompagner dans la résolution de cette crise.

Gnagny Daniel, cadre de Lahou Kpanda, se dit consterné par la situation qui se déroule dans ce village "phare" du département de Grand-Lahou.

Selon lui, cette situation ne fait pas honneur à l'élite du village qui, aujourd'hui, est contrainte de venir plaider auprès des populations avant d'y accueillir des autorités. "Nous devons nous unir afin de trouver une solution durable pour le bonheur de notre village", a-t-il souhaité.

Les populations, dans l'ensemble, s'organisent et promettent de trouver une solution définitive au problème de chefferie. Elles saluent les initiatives du préfet qui augurent de lendemains meilleurs, s'agissant du retour de la paix dans le village. "Nous avons le problème de l'érosion marine et personne ne peut se rendre ici pour nous aider à cause de nos querelles de chefferie. Il faut donc féliciter cette initiative de l'administration", a relevé Djiwa Amessan, fils du village.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.