15 Mars 2019

Seychelles: Le Président des Seychelles - Les militaires auront moins d'officiers, les actions SEYPEC ne sont pas à vendre

Le président des Seychelles, Danny Faure, a présenté sa première conférence de presse en direct de l'année à State House jeudi. La SNA donne un aperçu des problèmes soulevés.

Allégation d'utilisation abusive de fonds publics au sein de la cellule de renseignement financier des Seychelles

«Mon principe est basé sur la transparence, la responsabilité et la bonne gouvernance, mais pour que nous puissions y parvenir, nous avons besoin de processus, de lois et de mécanismes à mettre en place et de personnel compétent dans ces structures. Je ne suis pas ici pour blâmer qui que ce soit, mais j'espère que toutes les autorités font leur travail. Selon les rapports établis et selon les enquêtes effectuées, les mesures appropriées sont prises. Depuis 2017, j'ai personnellement beaucoup entendu parler de la FIU. Je songe sérieusement à la création d'une commission d'enquête qui nous permettra d'examiner la question de A à Z afin que la population des Seychelles puisse également savoir ce qui s'est réellement passé. Ceci est en dehors du travail que fait le Comité des finances et des comptes publics (FPAC) à l'Assemblée nationale. Je serais heureux que cette enquête soit menée par cette commission d'enquête. Je n'interfère pas dans le travail que la FPAC accomplit dans le cadre de son mandat, mais je pense qu'il est temps que nous menions une enquête indépendante à ce sujet. »

50 millions de dollars manquants

La question des 50 millions de dollars manquants a de nouveau été soulevée à la conférence. L'argent qui était une subvention a fait l'objet de nombreuses controverses dans la nation insulaire. M. Faure a déclaré que le problème était traité par la Commission anti-corruption des Seychelles. Et il a demandé que la commission soit autorisée à faire son travail sur le sujet. «Ils ont commencé et je pense qu'au bon moment, la commission en tant que commission indépendante pourrait expliquer où elle se trouve ou où elle va. Je pense qu'il est dans l'intérêt de tous que nous sachions la vérité sur cette question », a déclaré M. Faure.

Monopole sur les activités de dragage dans le nord de l'île principale de Mahé.

M. Faure a confirmé qu'une société néerlandaise avait récemment signé un contrat portant sur des activités de dragage dans la baie de Beau Vallon, au nord de Mahé. «Ils ont effectué les travaux précédents pour savoir où trouver le sable nécessaire à la construction dans notre développement. Leur contrat se termine en 2021. "

Restructuration dans les forces de défense du peuple des Seychelles

Le chef de l'Etat a déclaré que la restructuration de l'armée de la nation insulaire avait commencé. M. Faure a expliqué que l'accent sera mis sur la garde côtière des Seychelles. «Nous avons un plan de modernisation de nos forces de défense afin de pouvoir nous concentrer sur l'essentiel, en tenant compte de l'évolution de la situation géopolitique. Nous allons nous concentrer sur les gardes-côtes et il est important d'élaborer un plan à moyen terme visant à réduire le nombre d'officiers dans l'armée. Parce que, depuis plusieurs années, de nombreux membres de l'armée ont obtenu des grades, ce qui en fait un grand nombre d'officiers. Nous nous en remettons à cela de manière bien planifiée pour que tout soit bien fait », a déclaré M. Faure.

Vente des actions de SEYPEC

Le président des Seychelles a répété que, contrairement à ce qu'il avait annoncé dans le discours sur l'état de la nation en 2017, les actions de la Seychelles Petroleum Company Limited (SEYPEC) ne seront pas vendues, la société devant rester à 100% aux Seychellois. M. Faure a déclaré qu'à l'origine, des actions auraient été vendues à des Seychellois. Mais à la suite d'un examen avec le ministère des Finances et du fait de la situation financière de la société, le gouvernement a décidé de ne pas vendre les actions.

Seychelles

La capitale des Seychelles renouvelle ses relations de jumelage avec Meizhou, Chine

La capitale des Seychelles, Victoria, envisage de remettre à jour un accord de jumelage avec la ville de Meizhou… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.