Soudan: La vice-présidente de la République présente ses condoléances aux victimes de l'avion éthiopien

Addis-Abeba — Le vice-président de la République Dr. Osman Kibir a rencontré à Addis-Abeba le Premier ministre éthiopien Abi Ahmed où Dr. Kibir a exprimé les condoléances du gouvernement et du peuple soudanais au gouvernement éthiopien et aux victimes de l'avion éthiopien lors de son vol à destination de Nairobi.

Le vice-président a déclaré que la douleur qui afflige le peuple éthiopien affecte le peuple soudanais en raison de ses liens étroits et de ses relations bonnes et éternelles.

Pour sa part, le Premier ministre éthiopien a adressé ses remerciements et sa gratitude au président de la République, le maréchal Omar Al-Bashir ainsi qu'au gouvernement et au peuple soudanais pour les condoléances qu'il a présentées à son peuple.

Abe Ahmed a déclaré qu'il considérait le Soudan comme sa deuxième patrie et que son pays souhaitait développer ses relations avec le Soudan dans tous les domaines.

Le Premier ministre éthiopien a déclaré que le Soudan était le principal pilier de la stabilité de la région africaine, soulignant que son pays est désireux de poursuivre les travaux des comités mixtes entre les deux pays et d'élever le niveau de coopération aux perspectives vastes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.