16 Mars 2019

Maroc: Le WAC joue son va-tout en Ligue des champions

Qui d'Otoho d'Oyo, du HUSA ou du Raja poursuivra sa campagne en Coupe de la Confédération ?

Place à la compétition continentale en cette fin de semaine avec la tenue des matches de la sixième et ultime journée de la phase de poules aussi bien en Ligue des champions qu'en Coupe de la Confédération.

A propos de la C1, le WAC, unique représentant du football national à ce stade avancé de la compétition, sera, ce samedi à partir de 17 heures au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, à la rude épreuve de la formation sud-africaine de Mamelodi Sundowns.

Pour ce dernier match du groupe A, les choses sont bien claires pour les Rouges : gagner pour poursuivre leur campagne africaine.

Leur adversaire du jour, étant déjà qualifié, aura à cœur de boucler cette phase de poules en pole position (10 pts contre 7 pour le WAC et les Ivoiriens de l'ASEC) en vue de bénéficier d'un quart de finale, plus ou moins dans ses cordes en jouant l'aller à l'extérieur et le retour à domicile.

Un scénario que les Wydadis doivent absolument avorter, puisque, comme précité, la victoire leur baliserait le chemin du prochain tour quelle que soit l'issue de l'autre match qui mettra aux prises, également samedi, l'équipe nigériane de Lobi Stars, hors course, avec l'ASEC Mimosas.

D'ailleurs, le Wydad n'est jamais aussi performant que lorsqu'il se trouve dos au mur, et l'on garde tous en mémoire sa série victorieuse lors de l'édition 2017 de la C1, sanctionnée par une jolie consécration en fin de compte.

Excepté Cheikh Comara, suspendu, le WAC pourra compter sur l'ensemble de son effectif mais également sur son grand public qui ne manquera pas de faire le déplacement à Rabat pour soutenir son équipe sommée de franchir le cap de ce match qui sera sifflé par un trio d'arbitrage burundais conduit par Pacifique Ndabihawenimana, secondé par Hervé Kakunze et Willy Habimana.

En Coupe de la Confédération, si la Renaissance de Berkane est parvenue bien avant cette manche à se qualifier au prochain tour, en étant assurée de terminer leader du groupe A (11 pts), la situation se présente tout autre pour les trois autres postulants, en l'occurrence Otoho d'Oyo du Congo (5 pts), ex æquo avec le Hassania d'Agadir et le Raja de Casablanca, tenant du titre mais qui ferme la marche avec 4 unités au compteur.

En ballotage favorable, l'on trouve l'Association sportive d'Otoho d'Oyo qui accueillera, dimanche à 14 heures au stade Marien Ngouabi à Owando, le Raja qui s'est déplacé vendredi à bord d'un vol spécial. Alors que simultanément du côté du Grand stade d'Agadir, le HUSA affrontera la RSB.

Ainsi, si Otoho d'Oyo gagne, il accompagnera automatiquement la RSB aux quarts, tandis que si le Raja, privé de Banoun pour cumul de cartons, remporte ce match, sa qualification n'est pas acquise d'office, car cela dépendra de l'issue de l'autre rencontre entre le HUSA et la RSB. Puisqu'en cas de victoires du Raja et du HUSA, c'est la formation soussie qui restera dans la course.

Deux jolis chocs qui tiendront en haleine les supporteurs des deux clubs marocains et ce qu'on leur souhaite, c'est qu'ils ne se fassent pas coiffer au poteau par l'équipe congolaise.

A noter que la CAF a désigné l'arbitre gambien Bakary Papa Gassama pour le match Otoho d'Oyo-Raja et le referee égyptien Amin Mohamed Omar pour la rencontre HUSA-RSB.

Maroc

L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne

La Caravana Abriendo Fronteras met en lumière des pratiques d'un autre âge Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.