16 Mars 2019

Centrafrique: Football, vecteur de paix et de cohésion sociale avec la « Coupe de la Solidarité »

Le football, vecteur de paix et de cohésion nationale, permet le rapprochement et le rassemblement des communautés. C'est dans cette vision que la Coupe de la Solidarité qui est à sa deuxième édition a été organisée par la Fédération Centrafricaine de Football (FCF) et la Mission Multidimensionnelle des Nations Unies en Centrafrique (Minusca).

Selon la Fédération Centrafricaine de Foot, ce tournoi, entre les clubs de Division 1 et 2, vise aussi à soutenir l'accord politique de paix signé le 6 février à Bangui entre les groupes armés et le gouvernement.

C'est également un support pour la fédération pour sensibiliser les jeunes sur la paix à travers le foot, une continuité de la campagne « culture de la paix » de la Minusca.

Après la ligue de Bangui, cette compétition pourra s'élargir aux autres ligues de la République Centrafricaine.

L'enthousiasme était au rendez-vous et les objectifs fixés atteints. Cela s'est traduit par « la forte mobilisation des supporters dans les gradins et l'enthousiasme à leur front », a commenté un membre de la Fédération que nous avons contacté.

Les finalistes de la « Coupe de la solidarité » connus

Les demi-finales de la « Coupe de la solidarité » ont été jouées le week-end dernier au Stade Bartélémy Boganda à Bangui.

La finale qui sera joué cette semaine opposera les Rouges et Noirs de Tempête Mocaf au DFC 8, deux clubs de D1.

L'autre finale des formations de D2 opposera l'Université Football Club à Begoua.

Centrafrique

Un groupe armé a tué 46 civils

Des combattants du groupe armé Retour, Réclamation et Réhabilitation, ou 3R, ont tué au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.