16 Mars 2019

Burkina Faso: Putsch raté - L'entourage de Soro dément les propos de Chérif Sy

Lors d'une audience du procès à Ouagadougou du putsch de 2015, le ministre burkinabé de la Défense, Chérif Sy, président du Conseil national de transition à l'époque, a accusé cette semaine Guillaume Soro d'avoir « reconnu » l'authenticité de ses échanges téléphoniques avec Djibrill Bassolé. L'entourage de l'ex-président de l'Assemblée ivoirienne dément.

L'accusation est lourde. Appelé à la barre comme témoin cette semaine au procès du putsch manqué de 2015 au Burkina Faso, l'actuel ministre de la Défense Chérif Sy a accusé Guillaume Soro d'avoir reconnu lors d'une rencontre à Paris en 2015, l'authenticité de ses échanges téléphoniques avec Djibrill Bassolé.

Dans les enregistrements téléphoniques, on entend deux hommes présentés comme l'ex-ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibrill Bassolé et l'ex-président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro échanger sur un plan de soutien aux putschistes et des projets d'assassinats de Chérif Sy et de Salif Diallo, l'ex-président de l'Assemblée nationale burkinabè.

L'entourage de Guillaume Soro oppose un démenti catégorique aux propos de l'ex-président du Conseil national de transition devant le tribunal.

J'observe que Chérif Sy parle d'une rencontre qui aurait eu lieu à Paris en octobre. En octobre, Guillaume Soro n'était pas à Paris, il y était plutôt en décembre.

Ensuite, il dit, toujours devant le tribunal et donc étant sous serment, que Guillaume Soro à Paris lui aurait envoyé son chargé de communication.

Le chargé de communication de Guillaume Soro, c'est votre serviteur. J'étais avec lui à Paris et il n'y a jamais, je dis bien jamais eu de tentative d'approche de Chérif Sy par moi ou par quelqu'un d'autre...

Burkina Faso

Une vingtaine de djihadistes en provenance du Burkina Faso arrêtés au Togo

C'est RFI qui l'annonce: début avril, les forces de sécurité togolaises ont arrêté… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.