Burundi: Photos du président gribouillées - Une partie des élèves relâchées

Au Burundi, trois des six écolières interpellées pour avoir gribouillé le portrait du président Nkurunziza dans leurs manuels scolaires ont été libérées.

Selon la Fenadeb, la Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l'enfance au Burundi, les trois filles de la commune de Kirundo, dans le nord-est, ont pu quitter leur cellule après avoir été entendues par un procureur.

Quand un enfant est à l'école, il est régi par un règlement scolaire. S'il se conduit mal, il y a des punitions qui peuvent être appliquées plutôt que d'avoir recours à la justice.

En 2016, plusieurs écoliers avaient été condamnés à de la prison pour outrage au chef de l'Etat et atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat dans des cas similaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.