16 Mars 2019

Cameroun: Le marché Congo de Douala de nouveau en feu

Les flammes ont une fois plus ravagé plusieurs boutiques au marché Congo cette nuit.Moins de trois semaines après le dernier incendie qui a emporté des centaines de boutiques au marché Congo de Douala, les flammes sont revenues cette nuit au même endroit faisant une fois de plus plusieurs dégâts matériels et heureusement aucune perte en vie humaine.

En effet,c'est aux environs de 18h30 dans la soirée du vendredi 15 mars que les commerçants ont aperçu les premières flammes au niveau du secteur textiles. Exactement à l'endroit où le dernier incendie s'était arrêté.

Le contenu des boutiques a des lors donné plus de tonus aux flammes qui ne se sont pas faites priées pour dévorer les boutiques les unes après les autres .

Heureusement pour cette fois, les éléments des sapeurs-pompiers de l'aéroport mais surtout ceux de la gendarmerie sont arrivés assez promptement et ont mis à mal l'avancée des flammes.

Ensemble ces équipes vont tant bien que mal grâce à leur matériel mettre un terme à l'incendie dans les environs de 22h30 mais après que celui-ci aie déjà ravagé une vingtaine de boutiques emportant tissus, bobines de fil, bref tout ce qui est matériel de mercerie.

Les premiers témoignages recueillis sur le terrain renseignent que , le feu aurait été causé par le retour brusque de l'énergie qui a causé un court-circuit dans une boutique dans laquelle les installations électriques étaient déjà très approximatives

Les résultats des enquêtes des éléments de la police nous édifieront certainement plus sur les vrais mobiles de ce nouvel épisode des incendies au marché Congo.

Cameroun

Crise anglophone - Un véhicule pick-up de la police explose sur une mine et tue 04 policiers

La tragédie a eu lieu ce samedi 15 juin 2019, dans la localité de Ottou, département de la Manyu… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.