16 Mars 2019

Madagascar: FMFP - Six appels à projets de formation lancés

Créé à l'initiative des partenaires sociaux et appuyé par l'Etat et les partenaires techniques et financiers, la mise en place de ce nouvel instrument permettra de développer les qualifications du capital humain à Madagascar dans un contexte de mutation accélérée du monde socio-économique.

« Ce FMFP a pour mission d'assurer la formation professionnelle continue des salariés et la formation pré-emploi en vue de faciliter l'insertion professionnelle des jeunes sortant des universités mais qui ont du mal à trouver du travail correspondant à leurs profils que quatre ans après, entre autres.

Les PME et les salariés œuvrant dans le secteur informel pourront également bénéficier d'une formation dite de type équité. Il s'agit notamment de ceux qui sont en situation d'emploi précaire.

Ainsi, six appels à projets de formation sont lancés au bénéfice des salariés des entreprises et des jeunes et salariés en situation d'emploi précaire », a annoncé Jean Luc Ramamonjiarisoa, le directeur général du FMFP, lors du lancement officiel du FMFP hier, à l'hôtel Carlton.

6 millions d'euros. L'objectif consiste à rehausser la qualité de l'offre de formation professionnelle tout en promouvant la culture de la formation en entreprise. Notons que les cotisations des entreprises à hauteur de 1% de la masse salariale seront allouées pour financer le FMFP. « Une loi prévoit la création de cette contribution financière des membres du secteur privé.

Mais il faut prioriser la concertation en permanence et la discussion entre les Employeurs, l'Etat et les travailleurs », a souligné le ministre de l'Emploi, de la fonction Publique, du Travail et des Lois sociales, Gisèle Ramampy lors de cette cérémonie.

Le premier versement de cette cotisation patronale sera effectif à compter du 01 avril 2019 et se fera d'une manière trimestrielle.

En outre, l'Ambassadeur de la France à Madagascar, SEMme Véronique VouLand-Anieini a déclaré que la France soutient cette initiative à travers l'appui de l'Agence Française de Développement à hauteur de 6 millions d'euros.

« L'Union européenne et la Banque mondiale ont également manifesté leur soutien à la mise en œuvre de ce FMFP », a enchaîné Noro Andriamamonjiarison, son PCA.

600 formés par mois. Il faut savoir que ces six premiers appels à projet de formation seront financés à hauteur de 400.000 euros via les financements additionnels des partenaires techniques et financiers du FMFP.

Les secteurs de développement rural, du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration, des Technologies de l'Information et de la Communication, du textile, d'habillement et accessoires ainsi que du Bâtiment et Travaux Publics et des Ressources stratégiques, seront touchés par ces projets de formation.

Le FMFP prévoit de former au moins 600 personnes par mois dont 40% des femmes et 25% des jeunes de moins de 35 ans.

Madagascar

Manque de volonté politique dans la lutte contre la corruption

À Madagascar existe un manque de volonté politique pour lutter contre la corruption. C'est la conclusion… Plus »

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.