16 Mars 2019

Ile Maurice: Atteinte d'une maladie rare - À 13 ans, Wafah Bholah reçoit une greffe de la moelle osseuse

Wafah Bholah, une habitante de Camp-Diable, fait la une des journaux en Inde. La jeune fille de 13 ans, qui souffre d'une maladie génétique rare connue comme le «C1q deficiency», a subi une greffe de la moelle osseuse. Son donneur n'est autre que son père, Abdool Zahoor Bholah. L'opération a eu lieu à l'hôpital Aster CMI, à Bangalore.

Selon la presse indienne, Wafah Bholah a été prise en charge par une équipe de médecins à l'hôpital Aster CMI depuis le 10 décembre. Sa maladie provoquait chez elle des problèmes rénaux et cutanés, la lupus, le non-fonctionnement de son système immunitaire, ainsi que l'hypertension pulmonaire.

Dans une déclaration au journal indien Times of India, les médecins qualifient cette opération de succès. «Il n'y a eu que huit cas de maladies similaires traitées par une greffe de la moelle osseuse au monde.

Nous avons été en contact avec d'autres médecins avant d'aller de l'avant avec cette opération», a souligné le Dr Sagar Bhattad, l'un des médecins de Wafah Bholah en Inde.

Les médecins indiquent qu'à la suite de l'opération, l'état de santé de Wafah Bholah s'est bien amélioré.

Alors qu'elle était arrivée en Inde avec un très haut risque d'insuffisance rénale permanente, ses reins fonctionnent désormais normalement. Elle pourra également marcher dans quelque temps, soutiennent ses médecins.

Le père de Wafah Bholah, Abdool Zahoor Bholah, indique que l'adolescente devait se déplacer en fauteuil roulant depuis près de 10 ans.

«Elle a arrêté l'école à l'âge de six ans et n'y est pas retournée à cause de ses problèmes de santé. J'espère qu'elle pourra mener une vie normale à son retour à Maurice.»

Abdool Zahoor Bholah a confié que «la famille a lancé une levée de fonds afin de financer les traitements en 2018.

Nous avons pu réunir la somme de Rs 600 000. Les médecins ont dit qu'il fallait faire une greffe de la moelle osseuse. Ils ont trouvé que j'étais compatible et je n'ai pas hésité une seule minute.

Ma fille a commencé ses traitements préparatoires depuis le 28 décembre 2018 et elle a fait sa greffe le 12 janvier.» Il indique qu'une autre de ses filles, atteinte de la même maladie, est décédée il y a quelques années.

Selon le père, l'hôpital Aster CMI a déployé de grands moyens pour collecter la somme de 1,5 million de roupies indiennes pour le financement de la chirurgie et pour les traitements. Une agence de voyages a aussi sponsorisé le déplacement de la famille jusqu'en Inde.

Ile Maurice

Incitation à la haine raciale - Deux plaintes enregistrées contre Anil Gayan

Elles ne peuvent pas laisser passer les propos d'Anil Gayan. C'est pourquoi un groupe de personnes a porté… Plus »

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.