16 Mars 2019

Tunisie: Lemerre sous pression !

Les deux défaites respectivement face au CSS en coupe de la CAF et face à l'USM (1-3) en Ligue 1 ont mis à nu les défaillances technico-tactiques de Lemerre qui ne cesse de chambarder son onze rentrant dans chaque match.

Face au CSS, il a fait sortir Chikhaoui en pensant conserver le nul à Sfax, ce fut la débandade et une défaite catastrophique. Ajouter à cela la confiance aveugle en Laâribi, un attaquant qui ne marque pas.

Il a fallu le cadeau de Chikhaoui pour que Laâribi marque enfin sur penalty après douze matches. Le poste d'arrière gauche est devenu le point faible de la formation étoilée.

Face au CSS, Jmel, titularisé pour la énième fois dans ce poste, a aidé les Sfaxiens à marquer deux buts. Les centrages de Marzouki et de Sokari face au transparent Jmel ont été bien exploités par Chawat et Hnid.

Face à l'USM, rebelote pour Lemerre qui n'a pas retenu la leçon et a encore chambardé son onze rentrant.

Il a titularisé l'un des meilleurs milieux de terrain, Ben Ouanès, sur le côté gauche de la défense. Encore une fois, les joueurs de l'USMonastir se sont bien amusés pour multiplier les incursions sur ce côté faible de la défense étoilée pour marquer trois buts.

Tout cela était la faute de Lemerre. L'on se demande pourquoi M'hadhebi et son adjoint n'interviennent pas pour rectifier le tir et imposer leurs idées afin que l'Etoile soit à sa vraie place.

Il y a lieu aussi de souligner la faiblesse manifeste du défenseur Ben Aziza qui ne cesse de multiplier les gaffes. Il est préférable de titulariser Jmel ou Kanouté à l'axe avec Boughattas, lui-même en régression.

Ben Amor et M'sakni suspendus

Face à Salitas, l'ESS devra gagner absolument pour assurer sa qualification. Il est attendu que le bloc défensif affiche un profil bas pour ne pas prendre trop de risques face à une équipe burkinabée déterminée à tenir en échec les Etoilés qui doutent de leurs qualités en raison des errements de Lemerre.

Mais ce dernier sera encore une fois obligé de chambarder son onze rentrant après les suspensions de Ben Amor et Mskani qui ont totalisé leur second avertissement suspensif face au CSS.

Ils seront suppléés par Bayou et Belarbi. Ce dernier, injustement réserviste, aura une occasion pour justifier ses qualités.

En attaque, on retrouve Gonzalez et le transparent Laâribi qui confirme au fil des 12 matches joués qu'il est un tout petit attaquant.

Tunisie

Les Français interceptés seraient des agents des renseignements

Le 14 avril, un convoi de 13 Français détenteurs de passeports diplomatiques et ayant en leur possession… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.