16 Mars 2019

Congo-Brazzaville: Mois de la femme - Jean Didace Moussodia entreprend des descentes dans sa circonscription de Moungali III

Les rencontres amorcées le 15 mars permettront au député et aux femmes de sa circonscription électorale d'échanger et de débattre, jusqu'à la fin du mois, sur les questions du genre.

La série de descentes a démarré au quartier 47, avant de se poursuivre au quartier 49, Ngambio. Placée sur le thème « Consolidons nos acquis », elle est une occasion de réfléchir et regarder comment faire avancer le débat du genre. Selon le député Jean Didace Médard Moussodia, la femme n'est pas un être inférieur mais égal à l'homme.

« Il s'agit de regarder, échanger pour trouver des voies et moyens pouvant nous permettre d'atteindre l'objectif consistant à faire de l'homme et de la femme des êtres égaux qui vivent passionnément ensemble sans discrimination aucune.

A travers ce thème, nous allons aborder les droits dont les femmes ont bénéficiés depuis l'ère Denis Sassou N'Guesso, regarder combien de femmes parlementaires y avait-il avant et aujourd'hui ; combien de femmes politiques au gouvernement ; combien de femmes administrateurs-maires ou maires », a expliqué l'élu de Moungali III.

En effet, lors de cette descente, le président du Parti pour l'unité, la liberté et le progrès (Pulp) envisage de rencontrer plus de cinq mille femmes.

Une occasion pour Jean Didace Médard Moussodia d'offrir des pagnes aux femmes de sa circonscription pour leur témoigner son attachement, son affection et son sentiment de joie.

« C'est un mois qui est dédié à la femme, celle qui nous donne la vie . Depuis 2002 que je suis député, je consacre assez d'attention aux mamans et le mois de mars pour nous est particulier.

Nous allons descendre dans toute la circonscription, donc les trois quartiers avec une cadence de deux réunions politiques par jour », s'est-il justifié.

Membre de Pulp Moungali, Duplecis Milandou pense que cette descente, la première du genre après les législatives de 2017, a fait renaître la confiance entre le député et sa base.

« Nous nous disions qu'après le vote, il a disparu. Mais aujourd'hui, le député a pensé à nous, il est revenu dans notre quartier.

Donc, il a reconnu que sans nous, il ne devrait pas être élu. Il nous a dit qu'il prenait en compte toutes nos doléances et pris l'engagement de renouveler notre mutuelle du quartier 47, nous avons l'espoir », s'est-elle réjouie.

S'exprimant après avoir reçu son pagne, Carine Kimbembé a salué le geste de son député. « C'est un grand plaisir, nous avons reçu des pagnes, on ne s'y attendait pas.

Au regard du thème de la Journée internationale des droits des femmes de cette année au plan national, je pense que nous allons relever l'agriculture. Nous ne devons pas nous asseoir, nous devons être combattantes », a déclaré cette femme du quartier 49.

Notons que cette série de rencontres s'est poursuivie, le week-end, au quartier 48.

Congo-Brazzaville

Sécurité - Les policiers exhortés à plus de cohésion et l'esprit de corps

« Nous sommes là, au nom de la solidarité, de la cohésion entre les composantes de la Force… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.