Afrique Australe: Manuel Augusto à la réunion ministérielle de la SADC

Luanda — Le ministre des Relations Extérieures, Manuel Augusto, se trouve à Windhoek, en Namibie, où il participe depuis vendredi à une réunion du Conseil des ministres de la SADC.

Selon une note de la représentation diplomatique angolaise dans ce pays dont l'Angop a eu accès, la réunion, qui se termine ce samedi 16 mars, a pour devise "Promouvoir le développement des infrastructures et autonomiser les jeunes pour un développement durable".

L'ordre du jour comprend des documents sur l'état des contributions des États membres de la SADC, le bilan des recommandations du Conseil des ministres tenu en Namibie en août 2018 et l'approbation du budget de l'organisation pour l'année prochaine.

Des aspects tels que l'intégration continentale et régionale, la mise en œuvre de la stratégie et de la feuille de route de l'industrialisation, la mise en œuvre de la devise du Sommet, entre autres, sont également débattues durant la rencontre.

Dans le cadre du bilan de 2018, certains rapports seront également présentés au sommet, notamment le rapport sur l'état de l'adhésion des Comores à la SADC, sur la création du comité régional du gaz naturel.

Seront également en analyse l'opérationnalisation et la transformation de cette organisation et le rapport de la conférence en solidarité avec la République du Sahara occidental ainsi que l'organisation régionale du tourisme de l'Afrique australe.

Outre le ministre Manuel Augusto, la délégation angolaise comprend aussi Neto Costa, secrétaire d'État à la Planification, Beatriz Morais, ambassadrice de l'Angola au Botswana, Nazaré Salvador, secrétaire national de la SADC, Rui Livramento, directeur du bureau des relations internationales du ministère des Relations Extérieures, et Manuel Pedro, directeur du bureau de coopération du ministère des Finances.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.