18 Mars 2019

Centrafrique: L'UA se penche sur la mise en place de l'accord de paix en RCA

Réunion de suivi à Addis Abeba : l'Union africaine va tenter de sauver le huitième accord de paix en Centrafrique depuis 2013.

Plus d'un mois après la signature de l'accord de paix de Khartoum, l'avenir de la Centrafrique semble de nouveau s'assombrir. Le nouveau gouvernement issu de l'accord a déjà été désavoué par plusieurs partis politiques, dont celui de l'ancien président François Bozizé et celui de l'ancien Premier ministre Anicet Dologuélé. Des groupes armés signataires dénoncent leur faible représentation au sein de l'équipe. Des barricades ont aussi fait leur retour dans plusieurs localités du pays, à Ndele dans le nord et à Zoukombo dans l'ouest.

Dans ce contexte, que peut-on espérer de la réunion d'Addis Abeba et quelle est la réelle influence de l'Union africaine sur les acteurs du processus de paix ? Des questions que Fréjus Quenum posent à Jean-Didier Boukongou, consultant pour l'Union africaine et professeur à l'université catholique d'Afrique centrale à Yaoundé.

Centrafrique

Un groupe armé a tué 46 civils

Des combattants du groupe armé Retour, Réclamation et Réhabilitation, ou 3R, ont tué au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.