18 Mars 2019

Mali: L'ONU condamne l'attaque meurtrière contre l'armée malienne dans la région de Mopti

Photo: L'Observateur Paalga
Des terroristes

La Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) a condamné l'attaque meurtrière perpétrée dimanche contre un camp des Forces armées maliennes (FAMAs) dans la région de Mopti, dans le centre du pays.

Tôt dimanche matin, les FAMAs ont essuyé une attaque engendrant de lourdes pertes humaines dans le village de Dioura situé dans le cercle de Tenenkou, à une centaine de kilomètres au nord-est de la ville de Mopti.

Dans le cadre de son entraide avec les Forces de défense de la sécurité du Mali (FDSM), la MINUSMA a organisé dans la journée l'évacuation médicale de plusieurs blessés.

« Je condamne dans les termes les plus forts cette attaque contre les FAMAs qui sans nul doute renforcera leur détermination dans l'accomplissement de leur mission » a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général au Mali, Mahammad Saleh Annadif, dans un communiqué de presse publiée le jour de l'assaut.

M. Annadif qui dirige également la MINUSMA a présenté ses condoléances aux familles et aux proches des « braves soldats maliens » ayant perdu la vie dans cette attaque ainsi qu'au gouvernement et au peuple maliens. Il a également souhaité un rétablissement complet et rapide aux personnes blessées dans l'attaque.

Le Représentant spécial a réitéré « l'engagement sans faille » de la MINUSMA aux côtés du gouvernement et des Maliens dans leur quête de paix et de stabilité.

En savoir plus

Attaque meurtrière contre l'armée malienne à Dioura

Au Mali, une importante attaque a eu lieu dans la nuit du 16 au 17 mars dans le centre du pays. Les assaillants… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.