Tunisie: Treize nouveaux permis d'exploration dans le domaine énergétique seraient octroyés en 2019 (ETAP)

Tunis/Tunisie — - "Nous nous attendons à l'attribution de 13 nouveaux permis d'exploration dans le domaine énergétique, durant l'année en cours », a déclarémardi, à l'agence TAP, Sofiene Haddad, chef du département des "Etudes Générales Exploration" à l'Entreprise Tunisienne des Activités Pétrolières (ETAP).

Selon les données de l'ETAP, la Tunisie compte 21 permis, dont 19 permis de recherche et 2 permis de prospection, couvrant une superficie de près de 60 mille km². Parmi ces permis, 9 sont offshore et 12 onshore.

L'ingénieur géologue, qui prend part à la 9ème édition du Salon du Pétrole dans la région de l'Afrique de Nord, à Oran (Algérie), a fait savoir, également, que des investisseurs chinois ont manifesté leur intérêt d'acquérir 7 blocs libres en Tunisie, pour des éventuels travaux d'exploration.

« En fait, nous ambitionnons de voir la production de l'énergie s'améliorer dans les prochaines années, en Tunisie, surtout avec l'exploitation imminente de la concession Nawara, dont la production est estimée à 2,7 millions m3 de gaz naturel, par jour », a précisé Haddad.

A noter que selon les donnés de l'ETAP, la production de pétrole brut des concessions de l'Entreprise a régressé de 2%, à fin 2018, par rapport à 2017, en raison du « déclin naturel de la production de la plupart des champs ainsi qu'aux mauvaises performances des champs Adam, Baraka , Maamoura, Hasdrubal et Chargui ».

Pour ce qui est de la quantité de gaz commercialisée, elle a augmenté de 9%, durant la même période, « grâce aux bonnes performances des champs Anaguid, Chargui , Ghrib et Djbel Grouz ».

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.