17 Mars 2019

Ile Maurice: Accusé de zoophilie il lance le parti The Four Cats

Son nom ne vous dit peut-être rien. Ramjane Lallmohamed a été récemment été incriminé dans une affaire de zoophilie.

Les voisins de cet habitant de Beau-Bassin l'avaient accusé d'avoir abusé de ses chiens. Depuis, les quelque 30 animaux ont été embarqués par la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW) pour leur sécurité, et ils ont été examinés par l'Animal Welfare Unit.

Le rapport à ce propos est toujours attendu. «Ils ont droit à la visite d'un vétérinaire au quotidien et ils resteront sur place le temps de l'enquête. Après quoi on leur proposera à l'adoption», confie une source. Mais qu'en est-il de leur ancien maître ?

Il n'avait pas donné signe de vie depuis que toute cette affaire a éclaté... jusqu'à jeudi 14 mars. Nous l'avons rencontré dans les locaux de... l'express, à Port-Louis. Il s'y est présenté pour remettre une invitation aux journalistes, car il compte organiser une conférence de presse, demain, lundi 18 mars au centre Marie Reine de la Paix, pour présenter son parti : The Four Cats Political Party.

La chose politique ne lui est pas si étrangère. Dans le passé, le vieil homme, qui ne se souvient plus de son âge, s'était déjà porté candidat lors des élections générales et partielles.«Oui je compte me représenter aux prochaines législatives. D'ailleurs, lundi je compte donner des détails sur mon programme si je suis élu...»

«... Zot anvi fer mwa ditor»

Quid des allégations faites à son encontre ? Le ton change soudainement. Il est triste. Puis énervé contre ceux qui ont propagé ces «idioties». «J'aimais mes chiens, vous savez. Zot na pa ti pé pas mizer ek mwa. Mo ti ena enn prozé ek zot mwa. Mo ti anvi ki zot vinn 5 000 lisien. Lerla mo ti pou fer zot vey tou bann lakaz dan Beau-Bassin», affirme Ramjane Lallmohamed. Il écrase une petite larme, en repensant que ces chiens ont été embarqués par la MSAW. «Mo pa koné si zot bien. Bann-la inn touy zot?»

Quant à son projet, il ne compte pas baisser les bras. «Mo touzour ena 5 toutou lakaz, mo pou fer tou pou regagn zot.» Il nie le fait qu'il ait abusé de ses chiens. «Bann vwazin inn dir sa parski ti ena tro boukou kot mwa, sa ti pé déranz zot. Zot anvi fer mwa ditor...»

Tour du monde

L'homme, qui n'a visiblement pas toute sa tête, trimballe avec lui des albums photos. Il n'hésite pas à montrer les nombreux pays qu'il a visités, avant qu'il ne repose ses valises à Maurice, il y a trois ans. Milan, Paris, l'Italie... il allègue avoir rencontré des hautes personnalités et occupé des postes à haute responsabilité à de nombreux endroits. «Aster mo finn vinn inpé soular», confie Ramjane Lallmohamed non sans gêne.

Fait notable : si l'on se fie à un document - une sorte de CV désuet - qu'il transportait et qui a visiblement traversé un certain nombre d'années, on peut y lire qu'à l'âge de 32 ans, Ramjane Lallmohamed, célibataire - à l'époque et aujourd'hui encore - est un diplômé en comptabilité, et qu'il est le fondateur de la Mauritius Vegetables Growers Association. Il aurait exercé comme réceptionniste, book-keeper et même enseignant dans un collège.

Pourquoi l'amoureux des chiens a-t-il surnommé son parti The Four Cats Party ? Il affectionnerait aussi les chats, semble-t-il...

Ile Maurice

Pâques - Messe, œufs et... chocolat

«La patience, c'est comme le chocolat... On n'en a jamais assez !» Les paroles de l'écrivaine… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.