17 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Réhabilités sous Matata - Place des évolués, rond-point Kintambo magasin et Cie, abandonnés à leur triste sort !

Les places publiques créées ou rétablies sous le règne de l'ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo, se trouvent, en ce moment même, dans un état de délabrement très avancé. La fameuse révolution de la modernité longtemps clamée par l'ancien Président de la République, Joseph Kabila, a vraisemblablement connu une usure très défavorable.

Ainsi, au regard de ce décor planté, le nouveau homme fort de la RD Congo, Félix Tshisekedi Tshilombo, pour ne pas le citer, a été aussitôt interpellé par la population Kinoise, qui ne jure que par l'amélioration des conditions de vie et de l'environnement qui ne pourront intervenir que grâce à la construction et le suivi de nouvelles infrastructures.

Rétrospective

Oui, avant de pouvoir évoquer la situation actuelle du pays, caractérisée par la destruction de quelques infrastructures publiques de l'Etat, il convient de rappeler, dans sa mission consistant à redorer l'image de la capitale de Kinshasa, qui devrait selon son entendement, reprendre son appellation jadis de « Kin la belle », Kabila et son gouvernement avaient initié outre la construction des infrastructures routières et habitats, des lieux d'attraction, aux normes internationales en vue de permettre à tous les citoyens de pouvoir visiter ces endroits. En quelque sorte, c'est ce qu'aura été l'une des missions confiée à l'ancien Premier ministre Matata Ponyo. Pour s'en acquitter, ce dernier avait alors lancé des travaux de construction des sites touristiques de la façon la plus prestigieuse qu'auparavant.

Dans cette foulée, il y a réhabilitation de la place gare centrale, palais du peuple, Kintambo magasin, ISP/Gombe, etc.

Cependant, il est malheureux de constater que ces lieux sont aujourd'hui délaissés à leur triste sort. Pourtant, ils ont fait rêver les congolais, en général, et les Kinois, en particulier. Ils sont devenus présentement plus que des abris des enfants de la rue appelés communément «Shégués». En plus de cela, l'insalubrité bat son plein. De la place Kintambo Magasin, en passant par la place des évolués à même le palais de la nation, et de remonter à la place de la gare centrale, la réalité est la même.

Le but ultime de ces parcs était de permettre aux Kinois de se décomplexer des lieux d'autres coins du monde. Aussi, ils servaient de carrefour où l'on pouvait se relaxer et chasser tous les cafards de la vie courante. Pourtant, fort est de regretter le fait que plus les temps sont passés, plus l'état de ces lieux se sont dégradés continuellement. Tenez ! A l'époque de la gouvernance d'Augustin Matata Ponyo, les services d'hygiène étaient en action. Il ne passait pas une semaine entière, sans que l'on ne mette le soin, a révélé un habitué de la place ISP/Gombe.

Le couac

Le nœud de problème est qu'à la suite du passage de Matata à la primature, les deux Chefs qui lui ont succédé n'ont pas voulu poursuivre les travaux. Probablement, ils ont oublié que non seulement ces endroits font la fierté de la capitale, mais ils sont aussi devenus des lieux touristiques, si et seulement si, l'on pouvait ajouter un peu d'imagination, estime un architecte trouvé sur le lieu, tout sera beau.

Congo-Kinshasa

Course à la primature - Tshisékedi va-t-il nommer l'une des personnes proposées par Kabila ?

Tout n'est pas encore prêt pour que le chef de l'État congolais, Félix Tshisekedi, nomme le Premier… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.