Afrique de l'Est: Visite du président djiboutien Ismaël Omar Guelleh en Somalie

Ismaël Omar Guelleh a conclu ce dimanche 17 mars une visite de deux jours en Somalie. Le président djiboutien a rencontré son homologue somalien Mohamed Farmajo, une rencontre qui signe le réchauffement des relations entre les deux pays après leur brouille de l'an dernier.

« Djibouti est un véritable ami, un allié, un frère », a déclaré le président somalien. Mohamed Farmajo et Ismaël Omar Guelleh se sont entretenus, face à face, pour évoquer les questions de coopération bilatérale, de sécurité et de développement.

Le président Omar Guelleh a également inauguré les nouveaux locaux de l'ambassade de Djibouti à Mogadiscio, un symbole après la brouille entre les deux pays.

L'été dernier, la Somalie avait demandé à l'ONU de lever les sanctions internationales contre l'Erythrée. L'initiative avait fortement déplu à Djibouti qui a toujours un conflit territorial avec Asmara.

Mi-août, le président Farmajo s'était alors rendu en personne à Djibouti pour recoller les morceaux. Quelque part, la visite de ce week-end confirme que la brouille est terminée.

Mogadiscio a tout intérêt à garder de bonnes relations avec son voisin qui fournit un contingent de soldats à la force africaine Amisom, déployée en Somalie.

De son côté, Djibouti doit éviter tout isolement. Le pays est en effet en conflit avec les Emirats arabes unis, très influents dans la région à cause du port de Doraleh.

Le petit Etat côtier est également un peu marginalisé suite à la paix signée entre l'Ethiopie et l'Erythrée.

Néanmoins, si depuis un an la paix progresse indéniablement dans la Corne de l'Afrique, on attend toujours un règlement final du conflit entre Djibouti et l'Erythrée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.