17 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Lutte contre les cancers - La Fondation Femmes Shunamites dépiste près de 500 femmes à Dabou

La ville de Dabou a accueilli la 2ème étape de la caravane de sensibilisation et de dépistage sur le cancer du sein et du col de l'utérus, initiative de la Fondation Femmes shunamites en Action.

La cérémonie s'est déroulée à l'hôpital Méthodiste, le samedi 16 mars 2019. Ce sont près de 500 femmes qui ont pu bénéficier de ces examens.

La présidente de la Fondation, Sylvie Beugré Phox, a invité les femmes à se faire dépister. « L'ignorance tue. C'est l'ignorance qui fait que le taux de mortalité est élevé », a-t-elle déploré.

Mme Phox a salué ses partenaires qui l'accompagnent dans cette action humanitaire. « La Fondation femmes Shunamites avec son partenaire la BRVM ont décidé de dire non à la mort et oui à la vie, en s'engageant aux côtés des femmes dans la lutte contre les cancers du sein et du col de l'utérus. », précise-t-elle.

Le programme national de lutte contre le cancer a mis à la disposition de la Fondation pour cette étape, la cryothérapie, qui permet d'éliminer le virus lorsqu'il est découvert lors du dépistage.

Chimène Clarisse Comoé qui effectuait pour la première fois le dépistage du col de l'utérus s'est dit soulagée. «C'est mieux de connaitre son statut, et c'est bon de se savoir en bonne santé », se réjouit-elle.

Le lancement de cette caravane a eu lieu le 16 février 2019 à Bonoua. Après Dabou, d'autres villes sont annoncées dont Dimbokro. Pour la présidente, l'objectif est d'aller partout dans le pays pour permettre aux femmes de bénéficier de ces dépistages gratuits.

Outre les séances de dépistages, l'Ong apporte une aide aux femmes souffrant du cancer.

Cote d'Ivoire

Orpaillage clandestin - Le procureur général annonce des mesures répressives

Le procureur général a révélé que des réflexions sont en cours, au plan… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.