17 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Paquinou festival de Yamoussoukro - Plus de 5000 festivaliers attendus

La 6e édition de Paquinou festival de Yamoussoukro aura lieu du 13 au 21 avril, sur les bords du lac Blimobo.

L'information a été livrée par le conseil municipal de Yamoussoukro, lors du lancement officiel de cet événement culturel et touristique majeur de la capitale politique et administrative, organisé le 15 mars, sur l'esplanade de l'hôtel de ville.

Tout en saluant la constante mobilisation des populations et des partenaires qui ont cru depuis 2014, à cette initiative du conseil municipal, le maire Gnrangbé Jean a souligné qu'en dépit de l'installation tardive des municipalités et des budgets non encore approuvés, Paquinou sera célébré, pour maintenir le symbole et la référence.

Car selon lui, cette fête de retrouvailles populaire est devenue au fil des éditions, un rendez-vous majeur avec les populations des quartiers et villages de la commune de Yamoussoukro.

Il a en outre annoncé la particularité du rendez-vous 2019 qui enregistrera un volet culturel, avec les manifestations de réjouissance, notamment les danses traditionnelles, les défilés dans des tenues traditionnelles pour mettre en éveil la richesse vestimentaire des différentes communautés.

Les concours de beauté masculine dénommés "Yassoua Klamman" et féminine : « Taloua Klamman » seront toujours de la fête, dans une formule revisitée.

Le second volet qui constitue la grande innovation de l'édition 2019, insistera sur l'hygiène et le cadre de vie à travers un concours de propreté qui mettra en compétition l'ensemble des quartiers et villages de la commune.

L'objectif visé est de primer le quartier ou le village le plus propre, en vue d'inciter les populations à prendre grand soin de leur environnement et de leur cadre de vie.

Ce qui a pour avantages de faire reculer les maladies telles que le paludisme, la fièvre typhoïde et les maladies diarrhéiques. Car, faut-il le rappeler, l'année 2019 a été déclarée année de la propreté par le maire Gnrangbé Jean et son conseil municipal.

Aux populations et opérateurs économiques venus nombreux, ainsi qu'aux partenaires et sponsors présents, Emma Kouakou, directrice régionale du tourisme et commissaire général de la 6e édition du Paquinou festival 2019, a expliqué les objectifs visés par cet événement.

Il s'agit, selon elle, de faire entre autres, la promotion du tourisme intérieur et du patrimoine culturel, artistique et culinaire du district autonome de Yamoussoukro.

Mais aussi de préserver et valoriser le patrimoine matériel et immatériel, culturel et touristique, avec, comme principal objectif, de faire de ce festival, un véritable produit d'appel touristique, un événementiel de taille qui suscite un réel motif de déplacement.

Comme l'édition précédente, ce sont plus de 5000 festivaliers et opérateurs économiques qui sont attendus à Yamoussoukro, selon le commissaire général Emma Kouakou.

A cet effet, il est prévu un village dénommé "Paquikro" aménagé pour la circonstance en bordure du lac. Au-delà du concours culinaire « Mami Alihaifai », il est prévu en apothéose, des festivités éclatées dans les villages de la commune, le dimanche de Pâques.

Un volet social et communautaire aura lieu à travers une campagne de vaccination contre la fièvre typhoïde, la distribution de déparasitants et le contrôle de la tension artérielle.

Cote d'Ivoire

Orpaillage clandestin - Le procureur général annonce des mesures répressives

Le procureur général a révélé que des réflexions sont en cours, au plan… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.