17 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Edifice religieux - Maurice Bandaman inaugure la grande mosquée de Taabo

Disposant désormais d'un bel espace de prière, d'une école coranique, d'un matériel de sonorisation adéquat, de latrines modernes et de brasseurs d'air, la grande mosquée de Taabo (localité d'origine du ministre Bandaman) entièrement rénovée, a été inaugurée par le ministre de la Culture et de la Francophonie.

C'était le 15 mars, en présence de Traoré Drissa, représentant le parrain de la cérémonie, Ibrahim Ouattara, de Bamba Bessimba, directeur des Cultes, Eponon Assouan, préfet de la région de l'Agnéby-Tiassa et de l'Iman Cissé Djiguiba, Iman principal de la mosquée du district d'Abidjan-Plateau, représentant le Conseil Supérieur des Imans (Cosim).

« Nos parents musulmans m'ont sollicité pour rénover seulement les latrines, pour un montant de trois millions de Francs CFA.

Mais, j'ai décidé, sur proposition de certains amis et avec leur soutien, de réhabiliter toute la mosquée, afin d'offrir un grand confort à tous les croyants qui la fréquentent.

En plus de la réhabilitation intégrale, une clôture a été construite pour renforcer la sécurité de l'édifice et permettre aux musulmans de Taabo de prier dans la quiétude.

C'est en ces termes que Maurice Bandaman a situé le cadre de cette cérémonie qui a réuni de nombreux fidèles venus de diverses villes de la Côte d'Ivoire.

Tout en souhaitant que les lieux de culte se multiplient afin que la paix et la cohésion sociale soient le quotidien de tous, le ministre de la Culture et de la Francophonie a fait savoir que par ce geste, il entend encourager et soutenir le dialogue des cultures entre les diverses communautés religieuses de Taabo : « Aucune de nos religions ne fait la promotion de la haine, du mensonge et de la maltraitance.

Que les lieux où on invoque Dieu ne soient pas des lieux où l'on incite à la haine, à la division, à la violence ou à la guerre. Les lieux de prières ne doivent pas être des lieux d'exclusion », a-t-il dit.

Allant dans le sens de l'appel lancé par Maurice Bandaman, l'Imam principal, Cissé Djiguiba, a souligné que la mosquée, comme le temple des chrétiens, est un lieu de prévention des conflits, un point de sympathie entre les peuples et un lieu où les croyants obtiennent le pardon de Dieu.

Il n'a pas manqué d'exhorter les fidèles à faire en sorte que cette mosquée reste toujours bien entretenue.

Rappelons que la grande mosquée de Taabo, d'environ 1.200 places, a été construite en 1984.

Cote d'Ivoire

Gbizié Léon, l'ancienne gloire ivoirienne s'en est allé

Gbizié Léon, l'ancien attaquant international ivoirien qui ravageait tout sur son passage n'est plus.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.