17 Mars 2019

Tunisie: Ce n'est pas cher payé !

Platinum FC : Mhari, Muduviwa, Stima, Mhlanga, Sadiki, Chafa, Moyo, Pavari, Kutsangira, Chideu (Sibanda 50') et Tigere

EST : Ben Chérifia, Jebali (Mbarki 21'), Mahmoud, Machani, Rabii, Meskini, Fadaa, Ben Romdhane, Mejri (Berrima 74'), Mezyani et Lokosa (Rejaïbi 82').

C'est avec une délégation composée seulement de 15 joueurs et dirigée par l'entraîneur adjoint Majdi Traoui que l'Espérance Sportive de Tunis s'est déplacée à Zvishavane au Zimbabwe où elle a affronté hier après-midi le FC Platinum pour le compte de la 6e et dernière journée de la phase des poules. Et si le premier entraîneur, Mouine Chaâbani, et les joueurs cadres sont restés à la maison, c'est que la rencontre d'hier s'apparentait à une simple formalité, l'Espérance de Tunis ayant déjà assuré sa qualification aux quarts de finale de la C1 africaine. Contre le dernier de la classe, la formation «Sang et or» n'a eu aucune difficulté à imposer son jeu. Et Meskini d'ouvrir le score sur la première occasion qui s'est présentée à lui sur un coup franc direct bien botté (8').

A partir de cet instant, nous avons vite compris que sur le terrain, aussi, l'opposition contre FC Platinum allait être une simple formalité. Toutefois, les Zimbabwéens ont tenté de répliquer aussitôt après le but de Meskini, sauf que Ben Chérifia était bien sur ses gardes, repoussant le tir de Sadiki et Meskini d'éloigner définitivement le danger en déviant la balle en corner (9').

Ce fut la seule occasion digne de ce nom des Zimbawéens de toute la première mi-temps. Les « Sang et Or » n'avaient qu'à dérouler aisément leur jeu sans connaître une véritable opposition de la part de leur hôte.

Un but gag !

Après la pause, les Zimbabwéens, n'ayant rien à perdre et tout à gagner en alignant néanmoins la manière, faute de résultat en leur faveur, ont joué sans complexe et se sont montrés particulièrement dangereux à la 54' quand Sibanda, qui venait de faire son entrée quatre minutes plus tôt, a tenté de prendre au dépourvu Ben Chérifia, mais le portier «Sang et or » s'est illustré encore une fois.

Quelques minutes plus tard, nous avons assisté à un but gag : Ben Chérifa intercepte une balle sur un coup franc direct, mais Sadiki, de la tête, l'arrache des mains du gardien «Sang et or » pour la loger dans les filets (63'). L'arbitre du match accorde le but aux Zimbabwéens.

Encaissant un but injuste, les « Sang et or » ont réagi de la plus belle des manières quand Adem Rejaïbi, fraîchement entré sur le terrain, doubla la mise d'une belle frappe, puissante et cadrée (84').

Un deuxième but qui reflète la parfaite maîtrise des débats par la formation «Sang et or» qui, même composée essentiellement de joueurs réservistes, n'a eu aucune difficulté à imposer son jeu et remporter facilement la victoire. Toutefois, la note aurait pu être plus salée si les joueurs avaient mis la gomme.

Tunisie

Le nombre de migrants a doublé en un an

Selon une ONG tunisienne, le nombre de migrants arrivés dans le pays a été multiplié par… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.