17 Mars 2019

Tunisie: Le miracle n'a pas eu lieu

CA : Mathlouthi, Agrebi, Ifa, Jaziri, Abdi, Ayadi, Ben Yahia, Dhaouadi (Labidi), Khefifi, Comparoré (Sasrakou), Chamakhi (Taous)

AL-ISMAILY : Majdi, Taha, Richard, Hachem, Aymen, Dounga, Dharf, Bambou (Wajih), Sadok (Chami), Maji, Marshal (Shilongo).

Motivés après leur grande victoire à Constantine, les Clubistes eurent droit à une seconde chance pour aspirer à une éventuelle qualification aux quarts de finale de la Ligue des champions. Face à une équipe égyptienne d'Al-Ismaïly amputée de ses quatre cadres (Metwali, Mahamedi, Al-Jamal, Hamdi), les Clubistes entamèrent le match avec la détermination de marquer et l'attente d'une bonne nouvelle de Lubumbashi. Avec la formule 4-4-2, les camarades de Dhaouadi ont multiplié les assauts tout au long de cette première mi-temps. Les occasions clubistes furent assez nettes pour ouvrir le score, mais le gardien égyptien et sa défense étaient intraitables. En effet, dès la 2' Khefifi eut une bonne occasion pour marquer mais le gardien visiteur, au prix d'une belle parade, écarta le danger. Profitant du repli massif des camarades de Majdi en défense, les locaux eurent une seconde opportunité pour marquer par Bassirou qui a bénéficié d'un bon centrage de Abdi pour battre le gardien d'Al Ismaïly mais le défenseur Hachem a sauvé son but en catastrophe (24'). Sentant le danger, les Egyptiens sortirent de leur torpeur pour mener quelques attaques assez dangereuses, mais la défense veillait au grain avec maîtrise. Mais avec Khefifi trop individualiste, Chamakhi abusant des dribbles, et Bassirou isolé, l'attaque clubiste a manqué de percussion, surtout que l'absence de Darragi s'est fait ressentir en dépit de la volonté de Ben Yahia et Ayadi. Il faut dire que les visiteurs étaient bien appliqués pour bloquer les manœuvres clubistes. Et à la 47', Majdi adressa un tir croisé dangereux, heureusement que Balbouli était bien placé pour écarter le danger.

Et la mi-temps s'est achevée sur le score de parité (0-0) avec une baisse de régime de la part des camarades de Ben Yahia.

Un penalty, un but...

Après la pause, la physionomie du match resta identique, mais les joueurs d'Al-Ismaily profitèrent de la fatigue des Clubistes pour maîtriser l'entrejeu et se lancèrent en attaque avec leur buteur Shilongo. Ce dernier a mis le duo Ifa et Jaziri en danger. Au fil des minutes, la pression fut dans le camp clubiste, certes le CA domina, multiplia les incursions sur les côtés, mais fut en manque manifeste de solutions offensives. Les Clubistes abusèrent souvent des longues balles alors que Bassirou n'en profita pas, en ratant un but tout fait après un travail colossal sur le côté gauche. Son tir fut bloqué par un défenseur d'Ismaily, alors que Saied Majdi était battu (59').

La réaction des visiteurs ne s'est pas fait attendre lorsque Bambou adressa un tir puissant qui a percuté le poteau gauche de Balbouli (61'). Ce dernier réussit encore une fois à dégager un ballon face à Shilongo. Mais les Clubistes reprirent leurs offensives et obtinrent un penalty après le fauchage de Taous à la 75'. Le penalty fut bien exécuté par Ayadi. Ce but est venu au bon moment, mais l'arbitre arrêta le match, vu les accrochages entre les supporters et les forces de l'ordre. Les dix dernières minutes furent une occasion pour les deux entraîneurs d'effectuer les changements qui s'imposaient. Mais, en vain.

La victoire n'a pas suffi pour les Clubistes qui quittent avec amertume la Ligue des champions.

Tunisie

Saint-Etienne - Khazri veut jouer son rôle jusqu'au bout

Pour sa première saison à l'AS Saint-Etienne, Wahbi Khazri est rapidement devenu l'un des… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.