Tunisie: Retards quotidiens expliqués

17 Mars 2019

Plan de la flotte

Selon les chiffres rendus publics par Tunisair, la ponctualité de la flotte a reculé à 41% en février 2019 contre 54% en février 2018. Un chiffre très faible, mais l'objectif du ministère du Transport est de ramener ce taux à 80%. Le plan de flotte est en train d'être renégocié pour l'avancer à fin 2019 au lieu de 2020.

D'ailleurs, la restructuration de Tunisair est devenue une urgence, surtout avec les négociations sur l'Open Sky et ce que l'ouverture du ciel tunisien peut engendrer comme impact sur la compagnie nationale.

Ainsi, la FTH et la Ftav ont appelé «toutes les autorités et parties prenantes à assumer leurs responsabilités et à trouver des solutions de toute urgence pour assurer la disponibilité aérienne, tant interne qu'internationale, afin d'accompagner la reprise économique tant attendue et tellement nécessaire pour notre pays».

Trafic passagers

D'un autre côté, Tunisair a annoncé que le trafic passagers a augmenté de 7,8% en février 2019 par rapport au mois de février 2018, soit plus de 239 mille passagers contre plus de 221 mille passagers auparavant. Ainsi, le trafic régulier a évolué de +8,5% pour atteindre plus de 232 mille passagers. Le trafic charter a enregistré plus de 6.310 passagers contre 6.416 auparavant.

Selon Tunisair, le coefficient de remplissage toutes activités a progressé de 1.7 point. Il est passé de 72.8% en février 2018 à 74.6% en février 2019, soit une progression de 1.7 point.

Au niveau des marchés, la compagnie affiche une augmentation de son trafic régulier de 21% dans les pays du Moyen-Orient avec une part de 14,9% dans le trafic passagers, et de 19,2% pour l'Amérique du Nord (Montréal) avec une part de 0,9%.

Pour les pays européens, le trafic régulier a affiché une augmentation de 7,2% pour une part de 68,2% pour le trafic passagers. Quant aux pays africains, une progression de 3,3% a été enregistrée, avec une part de trafic passagers de 16%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.