17 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Litige foncier à Vitré 2 - Le chef empêché d'avoir accès au village

La tension était vive, samedi, à Vitré 2. Le chef, Laurent Essy et sa délégation ont été empêchés par des jeunes surexcités d'avoir accès au village situé dans la commune de Grand-Bassam.

Gourdins et machettes en main, ils ont obstrué la voie au moyen de troncs de cocotier et de palmier. Ils ont même 8présence de gendarmes qui s'étaient constitués en force d'interposition, l'on aurait sûrement assisté à un affrontement sanglant, avec perte en vie humaine.

La délégation du chef du village, Essy Laurent, en provenance d'Abidjan, avait, en effet, en son sein des agents de sécurité déterminés à en découdre avec leurs adversaires du jour.

A l'origine de cette situation où des jeunes Ehotilé, sur le pied de guerre, manifestaient leur courroux à l'autorité et garant moral de leur village, le sempiternel problème foncier. Ces derniers, très menaçants, pour justifier leur action, criaient : « Il a vendu nos terres. Il n'est plus le chef. Il ne rentrera pas ici ».

Ces jeunes accusent le chef Laurent Essy d'avoir cédé, contre de fortes sommes d'argent, des terres de leur village à des industriels.

Devant ces accusations qu'il qualifie de grossières et injustifiées, celui-ci se rendait à Vitré 2 pour démentir et éclairer la lanterne des uns et des autres sur les faits qui lui sont reprochés.

Mais son cortège a été bloqué à l'entrée du village. Pour éviter que la situation ne s'envenime, il a appelé les membres de sa délégation à la retenue.

Donnant sa version des faits, le chef a précisé que les jeunes du village sont manipulés par des mains obscures. Des personnalités et cadres de Vitré 2 qui, à l'en croire, lui en veulent d'avoir refusé de tremper dans la combine avec eux pour vendre les terres de leurs pères.

« Le 31 mai, cela fera 20 ans que je suis chef. Je suis le 4e chef de ce village. Depuis que je suis là, je n'ai jamais vendu 1m2 de terrain parce que pour moi, la priorité, c'est la communauté. Je suis venu ce matin pour informer les villageois de la situation.

Mais voilà qu'on nous empêche d'entrer au village. Certaines personnes ne veulent pas que la vérité soit sue. Elles manipulent les jeunes », s'est-il défendu.

Avant de faire savoir qu'il a été informé qu'il a été détrôné. Chez nous, il y a une lignée matrilinéaire à l'intérieur de laquelle on choisit les chefs. Le chef, sauf erreur de ma part, est là jusqu'à sa mort », a-t-il clarifié.

Cote d'Ivoire

Tourisme et hôtellerie - Siandou Fofana annonce une table ronde à Dubaï, en juillet

La clôture de la 2e Conférence sur l'Investissement touristique et hôtelier en Afrique francophone a… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.