Congo-Brazzaville: Livre Paris 2019 - Le directeur du livre et de la lecture publique au pays évoque les grandes lignes de son département

En entretien avec la presse sur le stand Po na Ekolo, Claure Kombo a livré, le 16 mars, la politique du livre dans son pays.

« Nous n'avons pas attendu de participer au rendez-vous parisien de la littérature pour mener de grandes actions pour le rayonnement du livre au Congo », a déclaré Claure Kombo.

Dans ses préoccupations pour que le livre soit connu du grand public, entre autres, il mène de front les actions telles que faire émerger des jeunes auteurs jusqu'à ce qu'ils soient au programme dans les manuels scolaires ; tenir la « Foire du livre » cette année après son report de l'année dernière par manque de moyens financiers. « Nous travaillons avec les ministères de l'enseignement et l'Inrap pour adopter les ouvrages à insérer au programme des deux ou trois ans à venir », a confié le directeur.

A propos de la participation du Congo à Livre de Paris, certes, a-t-il reconnu, l'initiative est portée par le secteur privé, mais celle-ci « peut être qualifiée de commune », justifiant ainsi le bien-fondé de son propos au vu de l'affluence et du succès constatés dans l'espace Po na Ekolo ouvert à tous les écrivains, auteurs et visiteurs désireux de découvrir le livre congolais.

« Au demeurant, en ce qui concerne le livre, la principale préoccupation quotidienne, grâce à la volonté politique mise en place par le chef de l'État, Denis Sassou N'Guesso, et mise en œuvre par le ministre de la Culture et des arts, Dieudonné Moyongo, est de faciliter l'accès au livre de qualité pour tous, qu'il soit connu du grand public et le célébrer tel un précieux césame pour nos écrivains », a précisé Claure Kombo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.