17 Mars 2019

Afrique: Bourbon, soupçonné de corruption en Afrique, en procès ce lundi

Huit dirigeants de la société de services pétroliers, Bourbon, comparaissent ce 18 mars à Marseille. Ils sont soupçonnés d'avoir mis en place un vaste réseau de corruption d'agents du Fisc dans divers pays africains.

Le 19 octobre 2012 à l'aéroport de Marseille, les douaniers découvrent dans une valise 250 000 dollars, soigneusement rangés en liasse de coupures de cent. La valise appartient au directeur fiscal du groupe Bourbon qui rentre d'un voyage d'affaires au Nigeria.

Il explique dans un premier temps aux douaniers ignorer la présence de cet argent dans sa valise, puis change de version en évoquant des problèmes financiers liés à son divorce.

Licencié par son employeur, le directeur fiscal va par la suite avouer aux enquêteurs s'être rendu à Lagos pour trouver un accord suite à un contrôle fiscal contre son entreprise.

Les enquêteurs vont mettre à jour les pratiques illicites des dirigeants de Bourbon aujourd'hui accusés d'avoir soudoyé des agents du Fisc au Nigeria, au Cameroun et en Guinée équatoriale, pour un montant total de 3,2 millions de dollars.

Le directeur fiscal a raconté aux enquêteurs avoir découvert dans l'entreprise un système organisé visant à payer le moins possible d'impôts, que ce soit en France ou à l'étranger.

Les avocats de Bourbon se défendent en affirmant que le directeur fiscal a agi pour son compte personnel à l'insu de sa direction. Bourbon, spécialisé dans les services au secteur pétrolier, réalise un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros dans 45 pays.

Afrique

CAN 2019 - Qui de l'Algérie ou du Sénégal succédera au Cameroun ?

Le Sénégal et l'Algérie se retrouvent ce vendredi 19 juillet 2019 au Caire pour la finale de la 32e… Plus »

A La Une: Corruption

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.