18 Mars 2019

Cote d'Ivoire: 7ème édition des journées carrières à Korhogo - Amadou Gon Soulibaly salue l'initiative

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a officiellement ouvert ce vendredi 15 mars, au lycée Houphouët-Boigny de Korhogo, les portes de la 7ème édition des Journées carrières organisées du 14 au 16 mars par le Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, autour du thème : « Employabilité des jeunes en Côte d'Ivoire: quelles stratégies de développement des compétences ? ».

Chaque année, l'accent est porté sur un domaine d'activités largement exposé aux participants. A Korhogo, ce sont les métiers de l'aviation et de l'élevage qui sont à l'honneur.

Les services de la direction des orientations et des bourses (Dob) pilotés par Ayékoé Jérôme, ont également offert aux 100.000 visiteurs attendus, 100 stands animés par les écoles de formation et les entreprises et prévu 08 plateaux de débats et d'échanges autour de thèmes relatifs à l'emploi.

En outre, les universités et grandes écoles de 12 pays que sont : la Chine, le Canada, les Etats Unis, la France, la Turquie, le Maroc, la Tunisie, Chypre, le Burkina Faso, le Togo, l'Algérie et l'Afrique du Sud faisaient partie des invités. Le Premier ministre a visité plusieurs stands et échangé avec des enfants.

« Je voudrais me féliciter pour l'engouement de cette 7ème édition des Journées carrières ici à Korhogo, engouement au niveau des élèves puisque c'est vis-à-vis d'eux que tout est destiné ; engouement également au niveau des entreprises qui sont venues nombreuses pour expliquer aux futurs étudiants toutes les opportunités, les offres d'emplois qui peuvent s'offrir à eux pour l'avenir », a-t-il relevé.

Il a loué le choix des thématiques de l'élevage et surtout de l'aéronautique, un domaine dans lequel la Côte d'Ivoire entend faire une percée pour devenir un hub au plan régional. Pour lui, toutes ces ambitions ne peuvent se réaliser qu'avec une école performante. Il a donc salué la volonté des élèves d'aller à l'école.

« Une des choses qui m'a frappé, c'est l'enthousiasme des enfants, cette volonté de ces jeunes gens d'apprendre, d'aller à l'école, d'assurer donc la relève de demain, être des Ivoiriens nouveaux comme le prône le Président de la République. Je l'ai vu, je l'ai senti en les touchant et en parlant avec eux », a-t-il ajouté.

Déjà la veille, au lancement des activités, la ministre de l'Education nationale, Kandia Camara, avait indiqué que cette édition était celle de la maturité. Mieux, elle marque le départ de l'organisation éclatée des journées carrières dans toutes les régions de Côte d'Ivoire.

Elle a félicité les enseignants et autorités des régions du Poro, du Tchologo et de la Bagoué pour les cours qui s'y déroulent.

Parrain de l'édition, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a exposé les opportunités qu'offre son département des Ressources animales et halieutiques dont le plan stratégique annonce 383.000 emplois avec 633.000 emplois directs dans le secteur.

Des témoignages poignants, notamment celui de la ministre Koné Mariatou, l'un des deux modèles désignés de cette édition pour inspirer les enfants, une fille du nord pour laquelle l'école n'était pas gagnée d'avance, mais dont l'abnégation de la mère et son ardeur au travail ont ouvert la voie du succès.

« Tous les hommes sont dotés d'intelligence. Mais les meilleurs sont ceux qui bonifient leur intelligence par le travail », a enseigné la professeur d'anthropologie à l'université.

Cote d'Ivoire

Serey Dié - De gérant de cabine téléphonique à joueur professionnel, l'émouvant récit de l'Eléphant

Même s'il a raté un pénalty contre l'Algérie il y a quelques jours, entraînant… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.