Ile Maurice: Lallmatie - Une sexagénaire porte plainte contre son amant

Elle aurait été violée à plusieurs reprises par son amant.

Une habitante de Lallmatie, âgée de 61 ans, a porté plainte, le 14 mars, pour abus sexuels et sodomie. Le suspect, âgé d'une quarantaine d'années, a comparu devant le tribunal de Flacq, le vendredi 15 mars, sous trois accusations, notamment pour viol, sévices sexuels et vol. La police a objecté à sa remise en liberté. Il comparaîtra à nouveau en cour le 22 mars.

Le suspect n'a pas encore donné sa version aux enquêteurs. Il le fera en présence de son homme de loi, Me Ilshad Munsoor. «Une date doit être fixée entre les enquêteurs et son avocat pour qu'il donne sa version des faits», confie une source proche du dossier.

Les faits se sont déroulés le 11 mars à Lallmatie. La sexagénaire allègue avoir été abusée et sodomisée dans sa chambre. Elle a porté plainte trois jours après. «Il m'a violée pendant une bonne vingtaine de minutes et m'a pris ma chaîne en or.» Elle a ensuite été admise à l'hôpital. Le médecin légiste a confirmé qu'il y a bien eu relation sexuelle mais pas de sodomie. La victime a avancé que ce n'était pas la première fois qu'elle est abusée sexuellement. «Il était venu chez moi en janvier pour prendre une tasse de thé et il avait profité pour abuser de moi.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.