18 Mars 2019

Cameroun: D1 féminine - C'est lancé !

Samedi dernier, Yaoundé a abrité l'ouverture solennelle de la saison marquée par deux matchs nuls à l'annexe n°1 du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Atrop jouer avec le feu, on finit par se brûler. Louves Minproff peut nourrir quelques regrets au coup de sifflet final. En face, Awa Fc peut être fier de son finish. Au final, personne du champion du Cameroun en titre et son dauphin ne prendra l'avantage au score qui est resté figé à un but partout.

Dominatrices dans le jeu après les cinq premières minutes, les joueuses de Louves ont surtout péché dans le dernier geste. Le « thermostat » Charlène Meyong, Alice Kameni ou encore Eliane Mambolamo ont surtout manqué le cadre à mi-distance. Lorsque ce ne fut pas le cas, Ornela Touta trouvait à chaque fois Marthe Ongmahan sur son chemin.

La meute va ouvrir le score à la 39e minute grâce à son trident offensif. Meyong à la baguette trouve au millimètre Kameni qui centre à ras de terre dans la course de Moussa Zouwairatou qui fusille et transperce les filets. En seconde période, le jeu va quelque peu perdre en qualité.

Une partie décousue caractérisée par l'incapacité de Louves à faire le break et la belle résistance d'Awa qui sera récompensée à 10 minutes du terme. Abimaga Bana transforme un pénalty consécutif à une faute de Mambolamo. Un score de parité 1-1 qui a également sanctionné la rencontre solennelle d'ouverture de la saison entre Amazone Fap et le Canon Filles de Yaoundé.

Une partie dont le coup d'envoi a été donné par Seïdou Mbombo Njoya, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Bien que volontaires en première mi-temps, les joueuses, pour la plupart inexpérimentées du Canon vont plier dans le premier quart d'heure de la seconde mi-temps. Un but de Ghislaine Nkou qui ne va point entamer l'enthousiasme du promu.

Telle une gangrène, le Canon va progressivement plonger Amazone Fap dans le doute. Les filles d'Athanase Nguemba Oloa vont trouver les ressources pour revenir au score. Avec un peu de réussite, Nnanga Ebolo sur une reprise de volée manquée, va lober Ayangma Pauline. La saison est donc définitivement lancée et promet davantage de spectacle avec le retour des joueuses sortant du stage avec la sélection nationale fanion.

Cameroun

La leçon magistrale de Michèle Ndoki aux juges dans sa requête en Habeas Corpus

Me Michèle Ndoki a comparu hier 18 avril 2019 au Tribunal de Grande Instance de Yaoundé dans le cadre du… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.