Cameroun: Conférence épiscopale provinciale de Yaoundé - La pastorale des jeunes revisitée

La situation sociopastorale des jeunes a été examinée par les évêques au cours de leur conclave tenu à Ebolowa du 11 au 14 mars dernier.

C'est par une messe solennelle que les évêques de la Conférence épiscopale provinciale de Yaoundé (CEPY) ont achevé les travaux de la première session ordinaire de cette instance, jeudi dernier, à Ebolowa. Et de l'avis même de Mgr Julio Murat, Nonce apostolique au Cameroun et en Guinée équatoriale, célébrant principal de cette eucharistie, la rencontre des évêques a été une réussite.

C'était en présence de Grégoire Owona, ministre du Travail et de la Sécurité sociale, de membres du corps diplomatique, du corps judiciaire, de la société civile, de l'autorité traditionnelle, des associations religieuses soeurs de l'Eglise presbytérienne, et du gouverneur Félix Nguélé Nguélé.

Le peuple de Dieu de l'Eglise catholique romaine qui est à Ebolowa s'est ainsi réuni autour de leurs pères-évêques dans un mouvement de communion totale. Un fait souligné par le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine d'Ebolowa. Dans son mot de bienvenue, Guy-Roger Zo'o Olouman a exprimé la grande joie des populations locales pour les prières et les bénédictions dont elles ont été bénéficiaires.

Prenant la parole, l'ordinaire des lieux, Mgr Philippe Alain Mbarga, a reconnu que le thème des travaux, à savoir : « Jeunes, vocation et engagement », est inspiré du Synode des évêques tenu à Rome, en octobre 2018. Cette thématique, a-t-il précisé, exprime « la constante sollicitude de l'Eglise envers les jeunes ».

Et ce, dans une dynamique d'écoute, de partage, d'espoir et d'inquiétudes. Aussi, la pastorale- jeunes ainsi revisitée à la lumière du partage de différentes expériences des diocèses, a conclu l'évêque du diocèse d'Ebolowa, devra donner aux jeunes les moyens de croire, de travailler et de transformer, au regard de la foi et de l'évangile, leur société.

Voilà pourquoi la particularité de cette première session de la CEPY aura été la célébration des sacrements pour la communauté diocésaine d'Ebolowa. Ainsi, 1.194 candidats admis aux sacrements, soit 115 baptêmes, 358 communions, 694 confirmations et 18 mariages. D'où cette allégresse et cette joie chrétiennes reconnues par Mgr Julio Murat.

Le Nonce apostolique va insister sur l'importance du mariage pour magnifier la continuation de la vie et du projet divin, dans une société où règnent paix et solidarité. Et notre pays, note-t-il alors, a besoin de familles saintes, unies. La prochaine session de la CEPY se tiendra, toujours à Ebolowa, du 11 au 14 novembre de cette année.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.