Cameroun: Peter Tibor Nagy au pays

Le sous-secrétaire d'Etat américain chargé de l'Europe et de l'Afrique a atterri à Douala samedi dernier.

Les plus hautes autorités camerounaises prendront langue dès ce jour avec un hôte de marque. Le Cameroun, terre d'accueil et d'espérance, aura l'occasion de se dévoiler à un hôte particulier. Le sous-secrétaire d'Etat américain chargé de l'Europe et de l'Afrique, Peter Tibor Nagy, entame ce jour sa visite de travail au Cameroun.

Ses rencontres avec les plus hautes autorités camerounaises lui donneront l'opportunité d'avoir une photographie réelle de l'environnement politico-sécuritaire du pays.

Sa visite est tout simplement particulière puisque précédée d'a priori et de prises de positions à la limite de la réserve qui caractérise les diplomates. Samedi dernier, en fin d'après-midi, l'hôte du Cameroun a été accueilli à l'aéroport international de Douala par le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

Après un bref échange au salon d'honneur, le sous-secrétaire d'Etat chargé des Affaires africaines a été conduit à l'hôtel Sawa. Le préfet du Wouri, Joseph Bertrand Mache, l'état-major du gouverneur et les officiels américain, avec à leur tête, l'ambassadeur des Etats-Unis, Peter Henry Barlerin, ont souhaité une chaleureuse bienvenue à Peter Tibor Nagy.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.