Tunisie: Le métier des Tchèques !

18 Mars 2019

La dernière journée s'est déroulée dans une belle ambiance, en présence de plusieurs personnalités sportives étrangères, dont le président de la Fédération internationale de mini-foot. Comme prévu, la finale a opposé les deux meilleures sélections de cette édition, à savoir l'équipe tunisienne et la République tchèque. Mais c'est l'expérience des tchèques, champions du monde, qui a prévalu.

La République tchèque l'a emporté d'une courte tête sur une équipe tunisienne remaniée totalement par rapport au Mondial 2017 organisé à Nabeul : «Notre équipe nationale s'est bien comportée au cours de ce tournoi. Elle a remporté les trois matches du premier tour haut la main, en alliant le résultat à la manière.

Elle n'a été battue qu'une seule fois par le champion du monde sur un score étriqué. La Tunisie n'a encaissé que 6 buts en 4 matches. Nous continuerons à travailler davantage, en vue de bien préparer les prochaines échéances, dont le Mondial d'Australie. Bravo aux joueurs, staff technique et membres fédéraux, sans oublier les responsables de "Five Star" pour les efforts fournis», a confié le président de la Fédération tunisienne de mini-foot, Achraf Ben Salha.

Chassé-croisé !

Lors du match Tunisie-République tchèque, et dès le coup d'envoi, le gardien de but tchèque est parvenu à ouvrir la marque suite à un tir puissant et surprenant. Les joueurs tunisiens ont essayé de réagir par l'intermédiaire d'Omar Naceri, dont le tir est passé à côté de la cage adverse. Mais les Tchèques ont continué sur leur lancée en doublant la marque. Encouragée par le public, l'équipe de Tunisie a vite réagi. Et à la 9e, Karim M'rad a réduit le score par un tir cadré. Omar Naceri a essayé de son côté d'alerter le gardien mais en vain. Mais c'est Mohamed Ali Ben Taleb qui est parvenu à marquer le but de l'égalisation. Touchés dans leur amour propre, les Tchèques ont vite pris l'avantage grâce à un troisième but. Mais les Tunisiens ont répondu juste après une minute par l'intermédiaire de l'infatigable Omar Naceri qui profita d'une erreur fatale du gardien de but tchèque pour égaliser (3-3).

Profondeur du banc tchèque !

En seconde mi-temps, outre l'expérience de ses joueurs, l'équipe tchèque a fait prévaloir la profondeur de son banc.

Sur ce, après une tentative de la part de Karim M'rad dont le tir puissant a été renvoyé par le poteau, ce sont les Tchèques qui ont dominé les débats en inscrivant deux buts.

Nos joueurs, bien que fatigués, n'ont pas baissé les bras.

Après plusieurs tentatives, Oussama Attalah a réduit l'écart lors du temps additionnel. La République tchèque l'a finalement emporté sur le score ( 5-4) : «Il n' y a pas de quoi rougir de cette défaite contre le géant tchèque », a déclaré Sami Bouzid, président des commissions des équipes nationales et d'organisation au sein de la Ftmn: «Nous avons atteint nos objectifs, en partie celui de disputer la finale. Bravo aux joueurs pour leur application, leur rage de vaincre et, notamment, leur don de soi», nous a confié le directeur technique national de la Fédération tunisienne de mini-foot Najeh Kacem.

La Roumanie sur le podium

La médaille de bronze a, quant à elle, été remportée par la Roumanie qui a battu, lors du match de classement, contre l'Angleterre (3-1).

Après la remise de médaille et de la coupe aux vainqueurs par les invités d'honneur, à savoir le président de la Fédération internationale de mini-foot, un responsable saoudien venant spécialement s'enquérir de l'expérience tunisienne dans le domaine du mini-foot et les présidents de quelques fédérations africaines, dont celles de la Libye et bien sûr Achraf Ben Salha, tous les présents se sont donné rendez-vous pour d'autres manifestations sportives d'envergure.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.