18 Mars 2019

Tunisie: L'harmonie retrouvée

Dans la perspective des prochaines sorties du Team Tunisie, le champion d'Europe 1984 fait appel à un contingent de 26 joueurs. Visiblement, le nouveau sélectionneur des Aigles de Carthage n'aime pas trop le changement.

D'ailleurs, parmi ses choix, on note notamment le retour du lutin Youssef Msakni et du portier Moez Hassen en sélection. D'autres joueurs perdus de vue depuis quelque temps signent aussi leur come-back, à l'instar de Balbouli, Srarfi et Bedoui.

La sélection au mérite, telle semble être la devise de Giresse qui a aussi tendu la main à un certain Bilel Saïdani.

Bien entendu, les révélations de la L1, jusque-là, n'ont pas été ignorées. On pense à l'Étoilé Kechrida et au Clubiste Chamakhi. Par contre, l'absence de Hamdi Naguez a de quoi alimenter les discussions, même si le joueur d'Ezzamalek, valeur sûre à son poste, s'est surtout illustré par son inconstance.

Connu pour sa rigueur et sa pondération, Giresse, ancien timonier du Sénégal, du Mali et du Gabon, s'est construit une réputation de travailleur acharné partout où il est passé.

La vérité de demain n'est pas celle d'aujourd'hui, telle est le leitmotiv d'un coach qui a affirmé que sa liste n'est pas figée et que le terrain est seul juge de ses choix et orientations.

Tendances, tares et forces motrices

Ce faisant, même s'il vient de prendre en main l'équipe de Tunisie, Giresse en connaît un rayon sur notre football, ses tendances, ses tares et ses forces motrices. Il ne s'agit donc pas de tout chambarder et de tout reconstruire, mais d'opérer des changements dans la continuité, de manière diffuse.

Il faut comprendre par là que même s'il y a des constantes et des piliers en sélection, nul n'est inamovible. Et au-delà de la composition de la charpente du Team Tunisie, le choix des alternatives est tout aussi important.

Disposer de doublures valables dans les trois lignes de jeu est primordial pour aller le plus loin possible et concurrencer à terme le ghota continental et pourquoi pas mondial.

D'ailleurs, pour revenir à la notion de groupe, chère au technicien français, ce dernier se distingue dans son discours par une approche de type réaliste. Giresse avait même annoncé la couleur en affirmant que la majorité des joueurs se valent à différents postes. Bref, mieux vaut l'abondance que la pénurie pour un coach qui semble parfaitement maîtriser son sujet.

En clair, le nouveau sélectionneur connaît la musique à la perfection. Il va certes s'atteler à apporter sa science. Mais le plus important est de tirer le meilleur du groupe sous la main, sans prétention, avec détermination. Maintenant, on attend avec un zeste de curiosité qu'il mette ses principes en application.

Connu pour sa discipline de fer et une perception particulière de l'animation, Giresse a certainement convoqué les joueurs qui cadrent avec sa vision des choses.

Avis favorable

Sans prétendre être révolutionnaire, Alain Giresse est surtout un pragmatique dans ses choix tactiques et sa vision du jeu.

Le plus important pour lui est de faire en sorte que son schéma porte ses fruits, et que ses joueurs s'expriment mieux sur le terrain. Le profil ainsi dressé du timonier français laisserait penser que le groupe sous la main serait soumis à un régime peu orthodoxe, de type militaire !

C'est mal connaître un entraîneur qui sait aussi se relâcher et adopter une posture différente selon les exigences du moment. Bref, c'est un technicien souple et flexible qui fait la part des choses avant tout. Autre facette intéressante, Giresse n'est pas un adepte des déclarations péremptoires et du discours absolu.

C'est avant tout un homme de convictions, un homme d'honneur formé à bonne école, celle de Michel Hidalgo !

Maintenant, s'il est encore trop tôt pour valider le projet qui est le sien, ce technicien chevronné dispose plus que d'un avis favorable. Rigoureux, productif, soigneux et surtout rationnel, tels semblent être les rudiments du style Giresse.

En clair, son référentiel de compétences est essentiellement constructif et fonctionnel. Et si en football, la perfection n'existe pas, la perception est là et on peut forcément s'en rapprocher !

Voilà, cela résume parfaitement cette philosophie tactique avec acuité, un jeu rigoureux et audacieux que l'on espère inscrit dans un canevas immuable.

Tunisie

Les Français interceptés seraient des agents des renseignements

Le 14 avril, un convoi de 13 Français détenteurs de passeports diplomatiques et ayant en leur possession… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.