18 Mars 2019

Tunisie: « Les joueurs non compétitifs n'ont pas de place »

Si on veut parler d'affinités, il faut plutôt convoquer les deux gardiens de but de l'Espérance de Tunis, Rami Jéridi et Moez Ben Chérifia. Au moins, eux, ils sont compétitifs.

En ce qui concerne Aymen Mathlouthi, le jour où il sera compétitif, ce jour-là, le sélectionneur national devra le convoquer.

A mon humble avis, comme Alain Giresse vient de débarquer, il doit faire beaucoup participer Maher Kanzari dans le choix des joueurs. Car s'il y a quelqu'un au sein du Staff technique national qui connaît le mieux des joueurs, la vie du groupe, l'ambiance dans les vestiaires et les affinités qui existent entre les joueurs, c'est bel et bien Maher Kanzari. Il faut qu'Alain Giresse la consulte essentiellement pour les choix des joueurs. Les choix tactiques et techniques, c'est à lui que reviennent la première et la dernière décision, car il s'agit là de son domaine exclusif.

En défense, je ne vois pas l'utilité de la convocation de Wajdi Kechrida. Par contre, je déplore l'absence de Hamdi Nagguez, un joueur compétitif et régulier avec son club, Ezzamalek.

Concernant les choix portés sur les joueurs du milieu de terrain, je suis entièrement d'accord avec Alain Giresse. Il a fait les bons choix. Il a bien fait de convoquer Ferjani Sassi, Mohamed Amine Ben Amor et, particulièrement, Elyès Skhiri, un joueur que je suis de près. Skhiri est en train de faire une très bonne saison. Ben Amor, Sassi et Skhiri sont des joueurs-cadres en équipe de Tunisie et je comprends bien qu'ils soient tous là.

Même chose en ce qui concerne les attaquants, Wahbi Khazri en particulier qui, non seulement confirme son statut de capitaine, mais est passé au palier supérieur à Saint-Etienne, où il est devenu un joueur vedette, voire le chouchou des supporters qui n'hésitent pas à lever des banderoles à son effigie.

Quant à Anice Badri, il a su avec le temps devenir lui aussi un joueur-cadre. Pour ce qui est du jeune Firas Chaouat, sa régularité et sa progression constante plaident en sa faveur.

Pour finir, je pense que Bassem Srarfi et Youssef Msakni n'auraient pas dû être convoqués par Alain Giresse pour la simple et bonne raison qu'ils ne sont pas compétitifs. J'estime que le sélectionneur national fait du tort à Youssef Msakni en le convoquant alors qu'il n'est pas compétitif depuis dix mois. Msakni connaît bien la vie du groupe. Il n'a pas besoin d'être intégré. Il est capitaine de la sélection et devra signer son retour le jour où il retrouvera la grande forme, sinon il sera malmené par les défenses adverses sur le terrain, ce qui va ternir son image.

Tunisie

Les Français interceptés seraient des agents des renseignements

Le 14 avril, un convoi de 13 Français détenteurs de passeports diplomatiques et ayant en leur possession… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.