18 Mars 2019

Afrique: Ligue des champions - Horoya en quarts, un nouvel objectif rempli pour Neveu

Pour la deuxième année consécutive, le Horoya Atheltic Club s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions de la CAF. La formation guinéenne termine seconde de son groupe derrière l'Espérance de Tunis.

Et c'est une nouvelle mission accomplie pour l'entraineur Patrcie Neveu, chahuté ces derniers jours. A la démission de son entraineur adjoint se sont ajoutées plusieurs insinuations de la presse locale. Quelques jours avant le match contre l'Espérance à Tunis, les medias annoncent que les jours du Français étaient comptés, indiquant la présence surprise de Lappe Bangoura, ancien coach du HAC à Tunis.

Malgré une défaite contre les Sang et Or, Horoya avait toujours ses cartes en main. Un match nul à domicile contre les Sud-africains d'Orlando Pirates et le tour était joué. Le club de Matam a fait mieux avec un succès 2-1 et des buts de Paye Camara et Boniface Haba, deux joueurs récemment convoqués chez le Syli.

En succédant à Victor Zvunka en octobre dernier, Neveu avait pour la mission difficile de faire aussi bien que son compatriote. Jusque-là, c'est dans les cordes avec la Supercoupe de Guinée et cette qualification pour les quarts de la Ligue des champions. Si Horoya a subi une première défaite en championnat, le club est toujours en course pour le titre national également.

Voilà de quoi permettre à l'ancien sélectionneur de Mauritanie se travailler avec plus de sérénité. « Dans mon job au quotidien je prends énormément de plaisir; ce baromètre est moteur pour tenir et avancer, surmonter la pression et dégager l'adrénaline à l'abord des matchs« , nous disait-il dans une récente interview.

Afrique

CAN U17 - La Tanzanienne Kabakama écrit l'histoire

Depuis dimanche 21 avril 2019 et ce match Cameroun-Sénégal comptant pour la Coupe d'Afrique des Nations… Plus »

Copyright © 2019 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.