18 Mars 2019

Congo-Brazzaville: Tourisme - Le parc hôtelier de Pointe-Noire s'agrandit

L'épouse du chef de l'Etat, Antoinette Sassou N'Guesso, a procédé, le 16 mars, à la coupure du ruban symbolique marquant l'inauguration officielle de l'une des quinze marques leaders du marché mondial dans le domaine de l'hôtellerie, Double Tree by Hilton.

Dans la capitale économique du Congo, l'hôtel est situé au 127, avenue Denis-Loemba, sur le boulevard Général-de-Gaulle. Son emplacement permet de rejoindre facilement de nombreux magasins, restaurants et bars du centre-ville.

Le joyau est dressé à quelques pas de la cathédrale Notre-Dame et du port autonome de Pointe-Noire, à quatre kilomètres de l'aéroport, et à deux kilomètres de la gare ferroviaire, où les voyageurs peuvent faire un court trajet en train pour se rendre dans l'un des nombreux sites historiques, notamment le parc national d'Odzala et de Counkouati-Douli.

Avec une capacité de cent-vingt chambres, l'hôtel Double Tree by Hilton Pointe-Noire offre déjà ses services depuis 2018. Il comprend treize chambres de luxe et sept suites, dont un salon séparé et une suite de relaxation.

Toutes les chambres sont équipées d'un poste de télévision mural haute définition, d'un plateau/bouilloire, d'un bureau et de points de connexion USB. Les installations de loisirs comprennent une piscine et un club de remise en forme ouvert 24h/24.

" Le tourisme, l'un des piliers de la diversification économique"

Présente à cette cérémonie, la ministre du Tourisme et de l'environnement, Arlette Soudan-Nonault, a tout d'abord rappelé, dans son discours, l'importance du tourisme, en s'appuyant sur les propos du président de la République qui veut que ce domaine soit « l'un des piliers de la diversification et l'un des moteurs essentiels de la relance économique du pays ».

« Le tourisme durable et responsable, y compris le tourisme d'affaire est, comme vous le savez, un phénomène mondial qui ne laisse aucun pays indifférent tant son impact sur le développement n'est plus à démontrer. Le tourisme, c'est 10% du PIB mondial et un emploi sur onze dans le monde », a déclaré la ministre.

Elle a, en outre, indiqué qu'en 2019, le volume d'affaires de ce secteur pourrait égaler, voire dépasser celui des industries pétrolières, agroalimentaires ou automobiles. « Si nous savons saisir l'occasion et l'inscrire dans les perspectives du développement durable de l'ONU et de l'agenda 2063 de l'Union africaine qui placent les peuples au cœur leur épanouissement, et la protection de leur environnement au cœur de leur préoccupation », a-t-elle assuré.

Le développement de l'industrie touristique, a poursuivi Arlette Soudan-Nonault, « est une vraie chance pour le Congo ». Ajoutant même que "le tourisme est l'or qui ne tarit pas ».

L'hôtellerie et la qualité de l'hébergement sont une composante essentielle. Et si le Congo veut améliorer sa capacité d'attraction en ce domaine, il doit se doter d'établissements de standing international.

Avec sa fourniture de service haut de gamme et son label mondial, l'hôtel DoubleTree by Hilton vient enrichir l'œuvre croissante d'établissement de segment VIP déjà présente à Brazzaville et à Oyo. « A ce titre, il s'inscrit dans le double cadre du projet de société élaboré par le chef de l'Etat, et du plan national de développement 2018-2022, qui nous recommande de stimuler l'investissement privé et de diversifier notre économie », a conclu Arlette Soudan-Nonault.

S'adressant aux responsables et aux employés de l'hôtel, elle a exhorté à la responsabilité qui leur incombe désormais d'offrir, de façon durable à la clientèle, des prestations qui soient à la hauteur des exigences du cadre dans lequel ils travaillent.

Quant aux autorités départementales et municipales, co-gestionnaires de cet ouvrage, la ministre de tutelle leur a rappelé le devoir de veiller à la bonne collaboration entre l'administration et la direction de l'hôtel, dans le but de pérenniser cette infrastructure dont dispose désormais la capitale économique du Congo.

Pierre Albert victoire Bayonne, administrateur maire de l'arrondissement un, où se dresse ce joyau touristique, a également souligné le rôle du tourisme qui est considéré, selon lui, comme étant une activité qui favorise la prise de conscience des enjeux dans la stimulation des investisseurs locaux en matière d'infrastructures. Il met le consommateur et le producteur en contact avec des valeurs culturelle, environnementale et économique.

« Le tourisme est l'un des vecteurs majeurs du commerce international et de la prospérité. La réduction de la pauvreté est l'un des défis mondiaux les plus importants, en dépit de cette période de turbulence économique », a souligné le maire.

Signalons que l'hôtel DoubleTree by Hilton a été construit par la société Rinco. Son directeur général, Pierre Giogio Evangelista, a saisi cette opportunité pour présenter un bilan élogieux de cette entreprise, qui vient de totaliser vingt ans d'existence au Congo. Il a remercié les autorités du pays pour avoir permis la réalisation de ce projet.

Avant la coupure du ruban symbolique et la visite guidée de l'hôtel, la cérémonie a été marquée par un rituel coutumier et la bénédiction des lieux par les sages et notables.

Congo-Brazzaville

Les proches des victimes de l'affaire Chacona réclament toujours justice

Treize jeunes garçons ont été retrouvés morts dans la nuit du 23 au 24 juillet 2018 dans le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.