18 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Les trois mesures de la réunion interinstitutionnelle de ce lundi

Sous la houlette et à l'initiative du Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, une réunion interinstitutionnelle s'est tenue, ce lundi 18 mars 2019 à Kinshasa. Ce, au lendemain de la contestation et autres actes de corruption observés lors des élections sénatoriales tenues, le vendredi 15 mars 2019 dans 24 province du pays. Trois mesures importantes ont été prises à l'issue de cette réunion interinstitutionnelle.

Il s'agit notamment, de « La suspension de l'installation des sénateurs; le report sine die des élections des gouverneurs ainsi que l'ouverture d'une enquête sur la corruption en vue de l'arrestation des corrompus et des corrupteurs », sont là les trois mesures importantes assorties de cette réunion au sommet de l'État.

Les avis sont partagés. Pour les uns, ces mesures sont salvatrices, mais ce n'est pas le cas pour les autres. C'est le cas par exemple, du parti au pouvoir, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) qui salue le report de l'élection des gouverneurs et la suspension de l'installation des sénateurs. Par contre, le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) cher à l'ancien président, Joseph Kabila, s'oppose du repôrt de l'élection des gouverneurs.

Congo-Kinshasa

Tshisekedi confirme la nomination du Premier Ministre dans quelques jours

La nomination du prochain Premier Ministre et de tous les membres du Gouvernement est juste une question de quelques… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.