18 Mars 2019

Tanzanie: Le projet hydroélectrique de Stiegler créera plus de 5 000 emplois

Le Ministre de l'énergie, M. Medard Kalemani, a déclaré devant la Commission parlementaire de l'énergie et des minéraux, qui s'est rendue récemment sur le chantier de construction, que 5 000 Tanzaniens seraient employés comme travailleurs temporaires et 400 autres seraient employés sous contrat permanent. La commission parlementaire, qui s'est rendue sur le chantier pour évaluer les procédures de mobilisation, était conduite par son président, M. Danstan Kitandula

Selon M. Kalemani, entre 3 000 et 5 000 Tanzaniens seront employés pendant la construction, tandis que 250 à 400 autres trouveront un emploi permanent après la construction.

D'autres 400 Tanzaniens seront employés lorsque le projet commencera à générer 2 225 MW. Cela signifie qu'ils seront employés après la construction, a-t-il noté.

Selon le Dr Kalemani, la mise en œuvre du projet améliorera les moyens d'existence des villageois Mloka dans le district de Rufiji dans la région côtière et des villageois Kisaki dans la région de Morogoro.

Il a ajouté que le projet permettrait de fournir de l'électricité à 37 villages à Kibiti et Chalinze. Au total, 12 villages seront raccordés à l'électricité dans le cadre du programme de la Tanzania Rural Energy Agency (REA).

Accords

Le gouvernement a signé un accord de construction avec Arab Contractors et Elsewedy Electric d'Egypte en décembre 2018.

S'exprimant après la signature du contrat, le Président de l'Assemblée nationale, Job Ndugai, a réaffirmé l'engagement du Parlement à soutenir la mise en œuvre du projet hydroélectrique. M. Ndugai a félicité le gouvernement d'avoir réalisé ce qu'il a décrit comme un point de repère historique. « En tant que Parlement, nous soutiendrons l'initiative » a rassuré M.Ndugai. Ce soutien entre dans le cadre de l'allocation des fonds suffisants afin de rendre ce projet fructueux et utile.

Tanzanie

L'Angola encaisse 20% du prix du billet d'un train de luxe en provenance de Dar es Salaam

Le pays pourrait percevoir entre 20 et 25% de la valeur (12 à 25 000 dollars) que chaque touriste a payé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.