18 Mars 2019

Congo-Brazzaville: Sécurité - La police présente une vingtaine de malfrats à la presse

Les malfaiteurs présumés coupables de crimes divers ont été présentés, le 16 mars, par les services départementaux de la police judiciaire au Kouilou et à Pointe-Noire.

Le colonel de police, André Mankassa, chef de service départemental de la police judiciaire au Kouilou et à Pointe-Noire, a signifié que les délinquants arrêtés appartiennent à diverses bandes de criminels, notamment le groupe des "bébés noirs", de faux policiers, de faux pasteurs, des arabes et autres. « Nos services ont interpellé un certain Koungoumina Taylor. Ce dernier est l'un des membres de la bande des arabes, un groupe responsable de la mort de certaines personnes dans la ville. En passant, nous saluons l'implication et la coopération de la population avec les services de police en vue du maintien de l'ordre à Pointe-Noire et au Kouilou », a-t-il déclaré.

Ainsi, la police entend déférer le plus vite possible ces malfrats auprès du procureur de la République afin que justice soit rendu. Quelques malfrats interrogés ont reconnu les faits qui leur sont reprochés.

Signalons qu'en plus des armes blanches, des objets mystiques et des bombes lacrymogènes, certains parmi ces hors la loi ont été appréhendés avec des objets militaires, notamment des uniformes, des grades d'officiers supérieurs, des chaussures, des ceintures et autres.

Congo-Brazzaville

Alfred Raoul, grand homme d'État congolais - Vingt ans après sa disparition

Il aurait eu 81 ans cette année. Alfred Raoul est décédé le16 juillet 1999. En… Plus »

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.