18 Mars 2019

Cote d'Ivoire: KKB depuis Guiglo - "Le retour de Gbagbo doit faire l'objet d'un dialogue direct avec le pouvoir en place..."

En tournée de quatre jours, depuis dimanche, dans le département de Guiglo, Kouadio Konan Bertin dit Kkb, ancien président de la jeunesse du Pdci-Rda, a rencontré, peu après son arrivée dans la cité du pardon, les militants des partis politiques, les associations de femmes et de jeunes, les chefs traditionnels et autres leaders d'opinion à la salle de fête de la mairie de la ville.

L'ancien député de Port-Bouët a, d'entrée, expliqué qu'il est en tournée dans le département de Guiglo pour prôner la paix, la cohésion sociale, le pardon entre les communautés, faire l'état des lieux des problèmes des populations et surtout évoquer la démarche à suivre pour le retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire, après sa libération par la Cpi en février.

Parlant du retour de l'ancien Président ivoirien en Côte d'Ivoire, après son long procès qui s'est soldé par sa libération, Kkb a déclaré ceci: « Le retour de Gbagbo au pays doit faire l'objet d'un dialogue avec le pouvoir en place. »

Avant d'ajouter que la réconciliation totale entre les Ivoiriens passe nécessairement par la réconciliation entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, car ce sont les partisans de ces deux leaders politiques qui sont le plus divisés dans le pays.

« C'est pourquoi nous disons que le retour de Gbagbo doit faire l'objet d'un dialogue direct entre ce dernier et le pouvoir en place. Je suis venu essuyer les larmes de mes parents Wê.

L'ouest de la Côte d'Ivoire a été l'un des théâtres de la crise ivoirienne, c'est pourquoi je suis venu voir ce qu'est devenu Guiglo après tout ça, m'imprégner des réalités des populations, savoir comment vivent les Ivoiriens dans cette localité du pays », a fait savoir Kkb.

Il a, en outre, invité les communautés à se mettre au-dessus de ce qui peut les diviser. Revenant sur les crises qui ont secoué la Côte d'Ivoire en 2011, Kkb a invité les victimes à oublier et à pardonner pour donner la chance au pays de rebondir.

Parlant de l'élection présidentielle de 2020, Kkb, sans dire s'il sera candidat, a souligné que s'il devrait être Président de la République, ce serait par la voie des urnes et non par celle des armes.

Pour terminer, il a invité l'ensemble des Ivoiriens à s'impliquer dans la réconciliation nationale. Kkb a rencontré, hier, les populations de la sous-préfecture de Kaadé.

Cote d'Ivoire

Assemblée parlementaire de la Francophonie - Guillaume Soro annonce officiellement sa candidature

Guillaume Soro annonce officiellement sa candidature au poste de président de l'Association parlementaire de la… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.