19 Mars 2019

Maroc: Trafic aérien intense à Dakhla à l'occasion du Forum Crans Montana

L'aéroport international de Dakhla connaît ces jours-ci une affluence jamais égalée dans son histoire. Pour cause, l'arrivée des délégations devant participer aux travaux du Forum Crans Montana qu'abrite la ville pour la cinquième année successive.

Organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi, cette édition qui s'est déroulée du 14 au 17 mars courant a consacré la jeunesse.

La première dame de Guinée Conakry, l'épouse d'Alpha Kondé, a été la première des invités à fouler le sol de Dakhla, suivie de la ministre des Affaires sociales de Guinée équatoriale venue représenter son pays, accompagnée de Rofino Ofino, secrétaire d'Etat aux communications.

La salle VIP de l'aéroport n'a pas désempli et le flot des invités ne s'est pas tari.

Ainsi, après les délégations des deux Guinée, ce fut au tour des missions du Burkina et du Gabon d'atterrir à Dakhla.

Prévue pour la fin de la matinée de vendredi, la cérémonie à laquelle ont pris part des chefs d'Etat, des ministres, des parlementaires et des chefs d'entreprise et d'ONG d'Afrique et d'ailleurs, a été reportée au samedi. La nouveauté de cette édition fut l'absence du paquebot auquel nous avaient habitué les précédentes éditions durant lesquelles la présence de ce paquebot se justifiait par le déficit en infrastructures d'accueil. Déficit que les organisateurs ont comblé.

Ce fut en tout cas ce que le président du forum, Pierre-Emanuel Quirin, a expliqué lors de la conférence qu'il a pris l'habitude d'organiser à la veille ou l'avant-veille de l'ouverture des travaux du forum. Il a indiqué que le forum a impulsé une forte dynamique aux discussions sur l'Afrique et la coopération Sud-Sud. Il a également souligné que l'objectif visé à travers l'organisation de ce rendez-vous était de pérenniser cette dynamique afin que la rencontre soit inévitable pour les décideurs africains et les personnalités concernées par la coopération Sud-Sud. Il a ajouté que le Maroc, en général et la ville de Dakhla, en particulier donnent l'image d'une Afrique qui prend son destin en main, à travers les grands projets qui ont été initiés dans de nombreux secteurs, soulignant dans ce sens les progrès de l'agriculture durable, le renforcement des infrastructures hôtelières et le tourisme écologique. Le président du forum a déclaré que le continent africain concrétise aujourd'hui le développement et la prise en main de l'avenir et que partant, l'organisation de ce forum dans la perle du Sud prend tout son sens.

Pierre-Emanuel Quirin a, par ailleurs, loué la forte participation que connaît cette rencontre qui se concentre sur les défis que l'Afrique doit affronter et surmonter dans de nombreux secteurs dont ceux des énergies renouvelables, de l'agriculture durable et des secteurs sociaux dont celui de la santé.

Le président du forum a déclaré que Crans Montana qui a mis en exergue le fait que cet événement s'impose désormais comme le rendez-vous incontournable des décideurs publics et du monde des affaires consacré aux grands défis et enjeux de l'Afrique et de son intégration mondiale.

La jeunesse a occupé une place de choix dans le programme de ce forum qui a examiné les moyens de renforcer la participation des jeunes à la lutte contre l'extrémisme, de promouvoir le rôle des organisations de jeunesse dans la préservation de la paix et d'impliquer pleinement et efficacement les jeunes dans les processus de prise de décision.

L'émergence de l'Afrique et la transformation digitale, qui est de nature à ouvrir des perspectives prometteuses pour l'éducation, la finance, l'énergie, la mobilité, la santé et l'agriculture qui ont caractérisé cette édition, n'ont pas omis le développement d'un écosystème propice à l'innovation digitale et à l'épanouissement d'une jeunesse africaine talentueuse.

Maroc

Hakim Ziyech - Le Marocain meilleur que özil ?

Auteur d'une bonne performance en Ligue des Champions cette saison sous les couleurs de l'Ajax Amsterdam, Hakim Ziyech a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.