19 Mars 2019

Afrique: Gouvernance - Soixante pays partagent des théories d'évaluation

Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire, a accueilli la neuvième réunion de l'Association africaine d'évaluation (Afrea), qui a enregistré six cent cinquante participants issus de soixante pays venus partager leurs théories d'évaluation de la gouvernance.

La rencontre s'est déroulée sur le thème "Accélérer le développement de l'Afrique par le renforcement des écosystèmes nationaux d'évaluation". Pour la ministre du Plan et du développement, Nialé Kaba, ces assises constituent une opportunité pour placer la question de l'évaluation au cœur du développement au sein des États.

"Sur la base de riches expériences et des pratiques concrètes issues d'institutions présentes, d'universités, d'institutions de recherches, la conférence sera le lieu de formuler des propositions et recommandations, à l'effet de faciliter les avancées qualitatives dans l'institutionnalisation, mais également dans la pratique évaluative pour le pilotage stratégique et opérationnel de l'évaluation ", a déclaré la ministre ivoirienne du Plan.

La fonction d'évaluation est un instrument indispensable pour le pilotage des politiques publiques et le développement de pratiques de redevabilité vis-à-vis de la population.

Nialé Kaba a rappelé que l'évaluation est capitale pour améliorer les performances de l'action publique. Les pays africains, soucieux du bien-être de leurs peuples, ont engagé des plans économiques et de développement.

L'objectif étant de procéder, dans une démarche inclusive, à la transformation structurelle et à la résilience de leurs économies, ainsi qu'au relèvement du niveau de vie des peuples.

Cote d'Ivoire

Serey Dié - De gérant de cabine téléphonique à joueur professionnel, l'émouvant récit de l'Eléphant

Même s'il a raté un pénalty contre l'Algérie il y a quelques jours, entraînant… Plus »

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.