19 Mars 2019

Congo-Kinshasa: [Il n'y a point de travail propre aux hommes] IFASIC - Marie-Josée Ifoku conscientise les étudiantes !

En marge du mois dédié à la femme, la coordination Estudiantine de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication "IFASIC" a organisé un colloque de deux jours en vue de renforcer les capacités de la femme de cette alma mater dans les domaines considérés comme chers aux hommes.

Ce colloque a débuté le lundi 18 mars 2019, et prendra fin ce mardi 19 mars avec comme thème « comme eux, elles peuvent ». Dans la foulée, la candidate à la présidentielle du 30 décembre dernier, Marie-Josée Ifoku, invitée comme panéliste, a appelé les étudiantes à s'évertuer dans tous les domaines qui leur enchanteraient, même s'ils sont considérés pro-hommes.

En effet, Marie-Josée Ifoku a salué l'initiative de la coordination avec l'organisation de ce colloque beaucoup plus à l'honneur des étudiantes. D'entrée de jeu, Marie-Josée Ifoku a exhorté la jeunesse de l'Ifasic sur le livre biblique de « Genèse 2, 18 » qui stipule : "il n'est pas bon que l'homme soit seul, je lui ferai une aide semblable à lui". A en croire l'oratrice, même Dieu avait mis l'homme et la femme au même niveau, jamais il a dit que la femme est inférieure à l'homme, il a toujours considéré l'homme et la femme comme des êtres égaux. «Ce combat entre l'homme et la femme n'est pas correcte, parce que même notre créateur n'a pas dit que nous étions différents mais bien au contraire, il a créé la femme à côté de l'homme pour que cette femme là puisse accompagner l'homme à tous les niveaux de la vie.

Et, non seulement dans le mariage, mais aussi dans la politique, la société, peu importe l'endroit, la femme doit être présente parce que d'après Dieu, elle est une grande aide à l'homme », a-t-elle exhorté. Dans cette même ligne droite, Marie-José Ifoku a fait voir aux étudiantes que le combat mené par l'homme n'avait aucun sens sans la femme, l'homme et la femme sont libres et égaux. Cependant, selon elle, lorsque, dans une société, la femme est considérée et respectée, il y aura aussi émergence de ladite société. «Si le Congo est dans cet état, c'est parce que la femme aussi est dans cet état. Si la femme se porte mieux, l'homme aussi se portera mieux», a ajouté cette candidate. Elle a en outre convié tous les congolais, dûment son auditoire, à quitter leur zone de confort afin de réussir à sauver la RD. Congo.

Congo-Kinshasa

Kabila chez Tshisekedi - Faire sauter les verrous

Qu'est-ce qu'ils se sont donc dit ? Dans la ville haute, la rencontre lundi entre le président Félix… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.