19 Mars 2019

Gabon: Education - Validation des outils de collecte par le comité de planification stratégique

La question de l'éducation préoccupe le gouvernement gabonais et les institutions internationales à divers niveaux. C'est dans cette optique que s'est ouvert ce lundi 18 mars 2019 à Libreville, un atelier. Un atelier qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet dit d'appui à la production des statistiques de l'éducation et à l'élaboration du plan sectoriel de l'Education du Gabon.

Les partenaires internationaux à l'éducation comme l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), le Fonds des Nations unies pour la population(Unfpa), la Banque mondiale, l"Agence française de développement (Afd) étaient au cœur de la cérémonie d'ouverture.

Le gouvernement gabonais était représenté par le Secrétaire général du ministère de l'Éducation nationale et civique. Délégué par le ministre d'État empêché, Thierry Abeloko reconnait que la situation statistique de l'éducation au Gabon, interpelle plus d'un, le gouvernement, le ministère sectoriel, les partenaires au développement et populations gabonaises y compris. Il y a de cela dix ans, poursuivra-t-il, que le Gabon n'a plus réalisé une enquête statistique de l'éducation nationale. La dernière en date, est celle de l'année scolaire 2012-2013, malheureusement, les résultats n'ont jamais été publiés. Le pays manque actuellement d'information statistiques fiables complètes et à jour nécessaires pour la planification pour l'éducation et la formulation des stratégies des politiques éducatives, ainsi que des suivies des réalisations, confirme-t-il. Le Secrétaire général du ministère a invité les uns et les autres à prendre à cœur les recommandations de cet atelier.

Pour Vincenzo Fazzino, le Représentant de l'Unesco au Gabon, le pays doit encore faire face à de nombreux défis en matière d'éducation pour atteindre l'Objectif de développement Durable 4 qui d' « Assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie ». Selon le Représentant de l'Unesco au Gabon « Malgré un taux net de scolarisation élevé au primaire comme au secondaire, on observe de nombreuses insuffisances dans la qualité de l'éducation du Gabon, notamment la non employabilité des sortants, la déficience des moyens dont les infrastructures, les équipements, les encadreurs, mais aussi des enseignants, la faible représentativité des séries scientifiques au secondaire, un fort taux de redoublement(30%) et un environnement scolaire marqué aujourd'hui par la violence et les grossesses précoces ».

Prenant la parole à son tour, Francis Thierry Tiwinot, le Directeur général de la Statistique a fait savoir, ô combien sont-elles importantes, les statistiques fiables. Il souligne et fait savoir que : « La disponibilité des statistiques fiables et de qualité est indispensable à l'efficacité de la prise de décision et à l'action dans tous les domaines, à l'instar de celui de l'éducation et de la formation ».

Les partenaires internationaux à l'éducation comme l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), le Fonds des Nations unies pour la population(Unfpa), la Banque mondiale, l"Agence française de développement (Afd) accompagnent le Gabon dans le souci d'assurer une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie. Comme quoi « L'éducation transforme les vies et elle est au cœur de la mission de l'Unesco qui est de bâtir la paix, éradiquer la pauvreté et promouvoir le développement durable ».

Gabon

Les retraités ne veulent pas revenir au paiement trimestriel des pensions

Les retraités gabonais sont en colère. À l'origine, un communiqué qui annonce le retour du… Plus »

Copyright © 2019 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.