17 Mars 2019

La CoM2019 est l'occasion de créer des solutions influentes aux défis de l'Afrique, déclare Chinganya

Addis-Abeba — La Conférence annuelle des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique (CoM) est une excellente occasion pour les ministres africains et les experts du monde entier de discuter en profondeur des questions actuelles qui sont importantes pour le développement économique du continent, déclare un haut responsable de la Commission économique pour l'Afrique.

S'exprimant avant le début de CoM qui débute ce mercredi à Marrakech, au Maroc, le Directeur du Centre africain pour la statistique, Oliver Chinganya, dit que de telles discussions approfondies peuvent aider le continent à trouver des solutions influentes susceptibles de contribuer au renforcement des économies africaines.

« C'est vraiment essentiel pour nous en tant que continent, d'autant plus qu'il nous reste un peu plus de 10 ans pour atteindre les objectifs mondiaux de développement durable et faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte par le processus de développement », indique-t-il.

M. Chinganya affirme que la CoM de cette semaine est particulièrement importante car elle touche trois domaines critiques à savoir, la politique fiscale, le commerce et le secteur privé à l'ère numérique.

Il ajoute que la conférence permet également à la CEA de se faire valoir auprès de ses États membres, ceux qui sont en difficulté ou en retard par rapport à d'autres.

« C'est également une occasion d'améliorer l'engagement de la CEA avec le continent afin que nous puissions ensemble tracer la voie vers une Afrique meilleure, surtout maintenant que nous devons réellement accélérer le développement de nos économies grâce à la numérisation », dit M. Chinganya.

« Et pour nous, statisticiens, cela devient très important car nous devons nous assurer qu'il existe des données qui éclairent les politiques fiscales sur le continent. Nous devons mettre au point de meilleures méthodologies en utilisant les technologies modernes pour aider nos gouvernements dans ce processus de numérisation ; améliorer la collecte des recettes et partager les meilleures pratiques, entre autres ».

Il déclare que les pays qui progressent et ceux qui sont à la traîne pourront apprendre les uns des autres au cours de la conférence, ce qui permettra aux autres de faire un bond en avant et de faire encore mieux.

« Si nous pouvons obtenir une numérisation correcte, cela nous donnera l'occasion d'accélérer un peu le développement économique du continent », indique M. Chinganya.

La CoM est l'événement annuel le plus important de la CEA et offre aux participants une occasion de débattre de questions clefs concernant le développement du continent et de discuter des résultats obtenus par le groupe de réflexion dans l'exécution de son mandat.

Cette année, la CoM aura pour thème, « La politique fiscale, le commerce et le secteur privé à l'ère numérique : une stratégie pour l'Afrique », et se déroulera du 20 au 26 mars.

Publié par :

La Section des communications

Commission économique pour l'Afrique

BP 3001

Addis-Abeba (Éthiopie)

Tél. +251 11 551 5826

Adresse électronique : eca-info@un.org

Copyright © 2019 United Nations Economic Commission for Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.