16 Mars 2019

Rapport de la CEA et de ses partenaires à la COM2019 sur les prochaines étapes de la Zone de libre-échange continentale africaine

Addis-Abeba — la Commission de l'Union africaine, la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission économique pour l'Afrique (CEA) présenteront des recommandations issues de l'un de ses rapports phares annuels sur « État d'avancement de l'intégration régionale en Afrique : les prochaines étapes de la Zone de libre-échange continentale africaine » lors de la 52me session de la conférence des ministres.

La séance d'informations est prévue pour le 23 mars 2019 dans la salle Oliveraie de l'Hôtel Palmeraie, à Marrakech, au Maroc.

Cet événement a pour objectifs d'indiquer les progrès accomplis par les partenaires dans la finalisation du rapport sur l'Indice d'intégration régionale en Afrique (2019) en présentant quelques résultats préliminaires et les recommandations politiques qui en découlent, ainsi qu'en fournissant des messages clés issus de la recherche sur l'intégration régionale en Afrique et inciter les États membres à réfléchir à la meilleure manière d'aborder les négociations de la phase II de l'Accord.

La réunion réunira des responsables des ministères du commerce, des finances, de l'industrie, du développement économique et de la planification. Elle tentera également de faire appel aux partenaires de développement et aux organisations régionales et internationales.

Les rapports montrent que les dirigeants africains ont intensifié leurs efforts pour promouvoir l'intégration régionale, comme en témoigne la création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) en mars 2018. Les travaux de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) et de ses partenaires se continuent de contribuer à ces ambitions avec des recherches techniques orientées vers des politiques.

Ces progrès font suite à la sixième réunion annuelle conjointe des ministres des finances, de la planification et du développement, tenue en 2013, qui a chargé la CEA, la Commission de l'Union africaine et la Banque africaine de développement (BAD) de développer l'Indice de l'intégration régionale africaine pour 2019.

Selon les experts, les chefs d'État et de Gouvernement de l'Union africaine des pays africains ont convenu que l'accord de la ZLECA devrait traiter les questions commerciales au-delà des frontières nationales. Les négociations de la phase II de la ZLECA sont structurées autour de trois thèmes à savoir, la politique de la concurrence, les droits de propriété intellectuelle et l'investissement. À cette fin, la neuvième édition du rapport sur l'Indice d'intégration régionale en Afrique met l'accent sur les options permettant aux pays africains de tirer le meilleur parti de la phase II de la ZLECA.

Les partenaires organisateurs pensent que la réunion aura pour objectif d'informer les participants de la dynamique de l'intégration régionale en Afrique et des recommandations spécifiques sur la manière de soutenir le processus d'intégration régionale. Le rapport permettra également aux pays africains de suivre leurs progrès au sein de leurs Communautés économiques régionales respectives et sur le continent.

Copyright © 2019 United Nations Economic Commission for Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.