19 Mars 2019

Cameroun: Engagement social - Eto'o en professeur de sport

Hier à Yaoundé, la star était l'invité spécial du lancement de la cuvée 2019 du programme communautaire de la FIFA Foundation.

Hier au Centre Don Bosco à Mimboman, la petite Ngo Ntjomb Keyane a été la deuxième star du jour. Après avoir adapté le titre « La victoire » de Dj Kerozen pour l'invité du jour, elle a reçu de Samuel Eto'o Fils un gâteau pour célébrer son dixième anniversaire avec ses camarades de l'école publique de Bindia (arrondissement de Mandjou, région de l'Est). De jeunes garçons et des filles qui ont reçu quelques instants auparavant, une leçon spéciale d'éducation physique et sportive.

Un cours dirigé par Samuel Eto'o Fils qui, en guise d'introduction, a offert une chaleureuse accolade à chacun de ces 38 élèves. C'était en présence de Seïdou Mbombo Njoya, président de la Fédération camerounaise de football. La pédagogie du prof. Eto'o a porté sur les étirements et les exercices de contrôle de balle. A l'occasion et au grand bonheur des enfants, le goleador s'est installé dans la cage lors de la séance de tirs au but. En guise de dernier paragraphe de la leçon du jour, l'enseignant quatre fois Ballon d'or africain a signé des autographes à ses jeunes apprentis.

Tout en sueur hier aux côtés des enfants, Samuel Eto'o a rehaussé de sa présence le lancement officiel de la cuvée 2019 du programme communautaire de la FIFA Foundation. Lancée en mars 2018, cette initiative ambitionne d'apporter, sous le prisme du football, un soutien aux organisations œuvrant pour l'amélioration des conditions de vie des jeunes défavorisés à travers le monde entier.

De par cette plateforme, la FIFA invite des organismes à but non lucratif à solliciter des financements. Des ressources qui devront être mises à profit pour solutionner les problèmes sociaux affectant les jeunes (l'accès à la santé et à l'éducation, l'égalité des sexes, la consolidation de la paix, la guerre, la délinquance juvénile, l'exposition aux narcotiques, etc.) au moyen du football. Un appoint dont a bénéficié l'école publique de Bindia. Institution au sein de laquelle se côtoient harmonieusement 750 enfants réfugiés centrafricains pour la plupart et 150 jeunes Camerounais et Camerounaises.

Cameroun

Ferdinand Ngoh Ngoh, l'ami caché du truand Jean Luc Schaffhauser

La résolution de l'union Européenne contre le régime de Yaoundé est simplement la… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.